Les œuvres d’art découvertes par hasard

Découvrez les histoires incroyables d’œuvres d’art inestimables retrouvées par hasard lors de vide grenier. De quoi avoir envie de faire du tri chez mamie…


oeuvres trouvées par hasard, oeuvres découvertes brocantes, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques
Pas facile de reconnaître une toile de maître... - Paysage, Bords de Seine de Renoir, DR

Certains artistes ont créé tellement d’œuvres qu’elles ne sont pas toutes répertoriées dans des collections privées ou publiques. D’autres œuvres ont été perdues, volées, ou ont disparu de façon mystérieuse. Toutes ces œuvres sont pourtant bien quelque part… Et pourquoi pas dans votre grenier ? Bon, encore faut-il avoir un grenier, dans les grandes villes ce n’est pas gagné…


Bref, il est tout à fait possible de trouver une pépite insoupçonnée en faisant le tri chez mamie ou directement dans un vide-grenier. Ben quoi, il y a de bonnes affaires à faire si vous avez un œil de pro. De nombreuses œuvres ont été trouvées complètement par hasard lors de brocantes et ont permis aux heureux acquéreurs de faire une sacrée plus-value. Découvrez notre top 12 des œuvres d’art découvertes de façon insolite.


#12 Comme on fait son lit…

En 2007, une étudiante allemande déplie son nouveau canapé-lit acheté aux puces pour 150 euros et y découvre une peinture vénitienne du début du XVIIème siècle. La peinture sera revendue pour 19 200 euros aux enchères.


#11 Un De Kooning sur internet

Si 450€ ça reste un certain prix pour une pauvre croute achetée sur Le Bon Coin, c’est plutôt une bonne affaire quand il s’agit d’une véritable œuvre d’art. En 2015, Jan Starckx cherche une reproduction d’œuvre d’art avec laquelle décorer son salon. Il tombe sur une toile représentant une jeune fille en robe rouge et craque pour 450€. Après avoir remarqué une signature semblable à celle de Willem de Kooning, il fait expertiser la toile qui s’avère être un original estimé entre 55 000 et 100 000€. Pas mal ce petit achat en ligne…


#10 La poule aux œufs d’or

En 2014, c’est au Midwest qu’un ferrailleur achète un œuf en or sur un marché aux puces dans l’espoir de le revendre avec bénéfices. Il découvre finalement qu’il s’agit d’un véritable Œuf de Fabergé impérial, des œuvres d’art très cotées, estimé à 24 millions d’euros.


#9 Coup de bol

En 2013, un Américain achète un bol chinois pour 3$ dans un vide-grenier et le place en décoration dans sa salle à manger. Lorsqu’il cherche à le revendre, il découvre que celui-ci est un bol Ding datant de la dynastie Dong, non Song pardon, qui a régné en Chine entre 960 et 1279. Il sera revendu pour 2,23 millions de dollars aux enchères.


#8 Un Renoir volé

Si vous connaissez un minimum l’histoire de l’art, vous savez que Renoir fait partie des grands maîtres incontestés de la peinture moderne. Du coup acheter une de ses œuvres pour 50€ parait plutôt improbable. En 2012, une américaine achète un lot de bric-à-brac dans un marché aux puces parmi lesquels un tableau. Lorsqu’elle veut arracher le papier brun à l’arrière du tableau, sa mère remarque une inscription aux allures anciennes et décide de le faire expertiser. Bilan : il s’agit de Paysages, bords de Seine de Renoir, estimé autour de 100 000 euros. Bon, le tableau ayant été volé au musée de Baltimore en 1951, il a surtout été restitué à ses propriétaires…


#7 Un bébé Warhol

En 2010, c’est à Las Vegas qu’Andy Fields achète un lot de babioles : 5 tableaux pour 5$. Une fois chez lui, l’acheteur découvre un croquis caché derrière une des toiles. Celui-ci est signé Andy Warhol et date de 1940, lorsque l’artiste n’avait que 12 ans. L’esquisse est alors estimée à 1,5 million de dollars. De quoi faire la fortune d’Andy. Fiels, pas Warhol…


#6 Un Pollock pour 5$, ou pas…

En 1992, Teri Horton veut rebooster un peu son amie en lui faisant une blague. Elle trouve une toile super moche sur une brocante et décide de lui offrir. Le genre de cadeau marrant sur le moment mais dont on ne sait plus quoi faire au bout de deux jours… Le cadeau revient donc à l’envoyeur et Teri cherche à revendre la toile lorsqu’on lui annonce qu’il pourrait s’agir d’un Pollock valant près de 50 millions de dollars. Ou pas… Les experts ne sont pas unanimes sur l’origine du tableau, ce qui rend la vente un peu plus compliquée…


#5 Un Caravage égaré au grenier

En 2014, c’est en essayant de réparer une fuite sur le toit qu’un homme découvre une toile cachée dans les recoins de la charpente dans son grenier. Il s’agit de Judith décapitant Holopherne, dont le style rappelle Caravage. Comme pour la plupart des œuvres de ce peintre, il est difficile d’en garantir la paternité. Si certains experts affirment qu’il s’agit d’un original de Caravage, d’autres disent que c’est une œuvre de Lodewijk Finson, un peintre flamand qui imitait le style de l’artiste italien. Dans tous les cas, c’est un petit trésor que cette fuite a permis de découvrir. D’ailleurs, l’histoire ne dit pas si la fuite a finalement pu être réparée, à croire qu’il n’y a que nous que cela intéresse…


#4 Un Velázquez oublié à la cave

En 2002 l’Université de Yale aux États-Unis se lance dans des travaux. Les ouvriers tombent alors sur un tableau dans un état lamentable. Il faudra plus de 8 ans pour le remettre en état et finalement découvrir qu’il s’agissait d’un véritable Velázquez, L’éducation de la Vierge, offert à la fac en 1925 et d’une valeur inestimable.


#3 Un Van Gogh ou pas, enfin si…

Dans les années 90, un couple découvre une toile représentant la campagne dans la maison qu’il vient de s’acheter. Voyant une ressemblance avec le style de Van Gogh, ils décident de faire expertiser le tableau au Musée Van Gogh à Amsterdam. Pas de bol, l’œuvre n’est pas signée et ne serait pas un Van Gogh. Heureusement, l’œuvre n’est pas jetée car ce n’est que 20 ans plus tard que des experts finissent par prouver l’authenticité de la toile.


#2 Un Rembrandt sans intérêt

Au New Jersey, une fratrie décide de faire expertiser les objets de la maison parentale dont elle vient d’hériter. Une toile représentant un homme évanoui se faisant réanimer passe alors complètement inaperçu. En tout cas les experts ne s’y intéressent pas. Il s’agit en fait de L’Odorat de Rembrandt, une des peintures manquantes de la série Les sens. Elle est achetée 1 million de dollars par un collectionneur lors d’une vente aux enchères.


#1 Gauguin et Bonnard oubliés dans un train

En 2014, deux toiles de Gauguin et Bonnard volées en 1970 à des collectionneurs privés sont retrouvées. Oubliées dans un train, elles avaient été achetées par un ouvrier pour 23€ et décoraient tout simplement sa cuisine. Comme quoi, il faut vraiment « vérifier que vous n’avez rien oublié à bord du train avant de descendre »…

  • Facebook
  • Instagram