Le Pop Art


Quand ?

Années 1950-60


Où ?

Royaume-Uni et États-Unis


Qui ?

Hamilton, Paolozzi, Lichtenstein, Warhol, Oldenburg…


Quoi ?

Concrètement, Hamilton, le créateur, définit le Pop Art comme « populaire, éphémère, jetable, bon marché, produit en masse, spirituel, sexy, plein d’astuces, fascinant et qui rapporte gros ». Bon, c’est clair sans être clair, du coup on va développer… Il s’agit d’œuvres qui utilisent des éléments de la culture populaire : la BD, les objets du quotidien, ou la publicité, et des méthodes dépourvues de technicité, telles que le collage. Du coup ce sont des œuvres que n’importe qui aurait pu faire et qui rapportent un max...

Souvent attribué aux Américains, le Pop Art nait en réalité en Grande Bretagne. En 1947, Paolozzi réalise la première œuvre avec le mot « pop », un collage qui prédit le décor du mouvement. En 1952, Hamilton et lui créent « l’Independent Group », pour s’opposer à l’Expressionnisme abstrait. En 1956, c’est la première œuvre emblématique, signée Hamilton, Mais qu’est-ce qui rend les foyers d’aujourd’hui si attirants.

C'est quoi le Pop Art
Bon, c'est vrai que ça on aurait su le faire... - J’étais le jouet d’un homme riche, Paolozzi
Photo Pop Art, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques
C'est quoi cette sucette géante ? On veut la même... - Mais qu’est-ce qui rend les foyers d’aujourd’hui si attirants, Hamilton

Aux États-Unis, tout commence dans les années 60. Warhol pisse sur une toile recouverte de peinture métallique pour qu’elle s’oxyde, ce qui donne un effet proche du style de Pollock, leader de l'Expressionnisme abstrait. De là à dire que l’œuvre signifie « Je vous pisse dessus, toi et ton art », il n’y a qu’un pas que nous ne franchirons pas…

Mais le Pop Art c'est pas du pipi de chat, même si les critiques le qualifieront de mouvement « stupide et méprisable », qui n'a « rien à dire » et n’est « pas dignes de contemplation ».

Untitled, Pollock - C'est quoi le Pop Art
Ça c'est quand le mec s'énerve et jette de la peinture sur la toile... - Untitled, Pollock

Photo Pop Art, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques
Et ça c'est quand il lui pisse carrément dessus. Chacun sa technique... - Oxidation Painting, Warhol


Ce mouvement a pour but de mettre fin à l’élitisme de l’art tout en se jouant de la société de consommation, en ramenant l’art, habituellement constitué d’œuvres uniques, à des produits de consommation reproductibles à l’infini. Ainsi, les briques de soupe de Warhol se jouent de la surconsommation et les « comics » de Lichtenstein critiquent l’omniprésence de la publicité. Warhol abordera également la peine de mort avec Big electric Chair ou la perte d’identité face à l’uniformisation avec Diptyque Marilyn.


Combien ?

Quand Hamilton disait que le Pop Art rapportait gros, il n'avait pas tort... Masterpiece, 1962, de Lichtenstein a par exemple été vendue pour 165 millions d'euros en 2017. Du côté de Warhol, le dernier record date de 2013 avec 105 millions de dollars pour Silver Car Crash.



Le saviez-vous ?

Le mouvement Pop Art n’a pas rallié d’artistes en France. Il a néanmoins fortement influencé, si ce n’est créé, le Nouveau réalisme avec César et Klein par exemple. De nos jours, on retrouve l’influence Pop Art chez Koons, Nikki de Saint-Phalle ou encore Banksy.


Copyrights :

J’étais le jouet d’un homme riche, Paolozzi, 1947 - Tate, Londres, Dist. RMN-Grand Palais / Tate Photography

Mais qu’est-ce qui rend les foyers d’aujourd’hui si attirants, Hamilton, 1956 - Musée Kunsthalle, Tübingen, Allemagne

Untitled, Pollock, 1949 - Courtesy Knoedler et Compagny, New York

Oxidation Painting, Warhol, 1978 - Tate Modern

Campbell's Soup Cans, Warhol, 1962 - MoMA

Big Electric Chair, Warhol, 1967 - The Andy Warhol Foundation for the Visual Arts, Inc. / Adagp Paris

Diptyque Marilyn, Warhol, 1962 - Tate Gallery

Crying Girl, Lichtenstein, 1963 -DR

Explosion, Lichtenstein, 1962 - Estate of Roy Lichtenstein

Oh Jeff… I love you too… but, Lichtenstein, 1964 - DR

Image de couverture : Pop, Lichtenstein - DR

  • Facebook
  • Instagram