top of page
  • Facebook
  • Instagram

Impression, Soleil Levant de Monet

Saviez-vous que la 1ère toile impressionniste cachait de nombreux secrets ?


impression soleil levant, peinture monet, peinture impressionniste, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Le soleil du Havre n'a jamais été le plus lumineux... - Impression soleil levant de Monet - Photo by Roger(S) de l'expo Face au soleil au Musée Marmottan

Vous connaissez peut-être la toile intitulée Impression, soleil levant. Il faut dire qu’il ne s’agit pas d’une œuvre de petit plaisantin mais de l’une des toiles de Claude Monet, une star de l’Impressionnisme.


Cette œuvre que l’on pourrait avoir l’impression, sans mauvais jeu de mot, de très bien connaître, cache pourtant quelques secrets insolites que nous allons nous faire un plaisir de partager avec vous.


Voici les 5 choses à savoir sur la toile Impression, soleil levant :


1/ La 1ère toile impressionniste ou presque

On a tendance à dire que cette œuvre est la première toile impressionniste de l’Histoire de l’Art. En effet, cette toile est, malgré elle, à l’origine du nom de ce courant antiacadémique.


Rejeté par le Salon officiel, tout comme ses amis Pissarro ou encore Renoir, Monet présente sa toile en 1874 pour la 1ère exposition de la Société anonyme des artistes peintres, sculpteurs et graveurs. Le critique Louis Leroy écrit alors un article se moquant de l’aspect non fini des toiles qu’il intitule « L’exposition impressionniste » d’après le nom de l’œuvre de Monet. L’Impressionnisme était né…


De là à dire qu’Impression, soleil levant est la 1ère toile impressionniste, il n’y a qu’un pas que beaucoup ont franchi. Si elle est la première toile officiellement impressionniste et donne son nom au mouvement, en réalité le mouvement nait quelques années plus tôt.


Après le scandale provoqué par Manet et son Déjeuner sur l’herbe qui annonce l’avènement de l’Art moderne, Monet en propose une version sans nu mais faite de tâches qui annonce les prémices de l’Impressionnisme dès 1866.


2/ Un nom improvisé

A l’origine, Monet intitule sa toile Vue du Havre. Un nom évocateur qui n’aurait pas permis au critique Leroy de donner son nom à l’Impressionnisme…


Ce n’est qu’en avril 1874, lorsqu’il décide d’exposer sa toile que Monet décide de changer son nom. En effet, le peintre dira qu’il ne s’agit pas d’une vue mais d’un instantané réalisé depuis sa fenêtre. Il demande alors à ce que l’on mette « Impression », titre qui sera complété de « Soleil levant » par Edmond Renoir qui rédige alors le catalogue.


3/ Un soleil levant mystérieux

Le soleil est clairement au centre de cette œuvre. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si le Musée Marmottan célèbre les 150 ans de cette toile avec une exposition consacrée au soleil dans l’Art.


Mais ce soleil est surtout plein de mystères. En effet, les chercheurs ont fait des calculs dignes de la NASA pour déterminer la date et l’heure de l’exécution de cette toile. C’est en 2014 que le Musée Marmottan, où l’on peut retrouver cette toile, a publié une étude révélant que ce soleil levant correspond au 13 novembre 1872 à 7h35 du matin.


4/ Un port industriel cher au peintre

Vous ne le savez peut-être pas mais Monet a grandi au Havre. Le port industriel est donc assez naturellement l’un des thèmes de prédilection de l’artiste. Tout comme Turner avant lui, Monet représente l’effet du soleil sur la ville, au milieu des fumées des usines donnant une impression de brume londonienne.


Bon, entre cette brume, la lumière de l’aube et le style impressionniste, on ne peut pas dire que le port industriel saute vraiment aux yeux… Mais les petits gribouillis que vous voyez au fond à gauche sont des mats de bateaux et ceux de droite sont des grues typiques des docks.


5/ Une toile qui a failli disparaitre…

On a souvent l’impression qu’il est tout à fait naturel que les plus belles toiles de Monet soient conservées en France. Pourtant Impression, soleil levant a bien failli quitter la France. Elle est d’abord vendue en 1874 pour 800 Francs, l’équivalent de 3 000€, à Ernest Hoschedé dont Monet épousera finalement l’ex-femme. A la faillite du collectionneur, les œuvres sont vendues aux enchères qui ne dépassent pas 210 Francs pour celle de Monet.


En 1957, la toile est léguée à l’académie des Beaux-Arts et conservée au Musée Marmottan. C’est d’ailleurs ce musée qui sera cambriolé en 1985. Impression disparait avec 4 autres toiles de Monet. L’ensemble des peintures volées sera retrouvé dans un appartement vide en Corse 5 ans plus tard.


On retrouve d'ailleurs encore cette toile au Musée Marmottan, notamment dans l'exposition Face au soleil du 21 septembre 2022 au 29 janvier 2023.

Comments


bottom of page