Le rocher de Cancale

Saviez-vous qu'au XIXème siècle plus de 17 millions d'huîtres étaient consommées chaque année ? Le rocher de Cancale, le bien nommé, était l'un des repères des amateurs.

Photo Au Rocher de Cancale Paris, endroit insolite paris, paris secret, lieux insolites paris, endroits secrets paris, chose a visiter a paris, endroit a visiter a paris, paris insolite gratuit
Plutôt de la belle façade. Bon nous on n'aime pas les huitres alors pour le reste on ne peut rien dire - Le Rocher de Cancale

Les plus gros mangeurs de Paris connaissaient bien cette adresse.

Le lieu n’est situé ni sur un rocher, ni à Cancale d’ailleurs, mais tout simplement en plein cœur de la capitale dans le quartier des Halles. A défaut d’y entendre le chant des mouettes et des vagues, on y entend donc le chant des klaxons et celui des parisiens qui râlent.

Les deux ont leur charme selon nous.

Mais le Rocher de Cancale est un restaurant historique qui a régalé les générations de gourmands qui passaient dans la Rue Montorgueil. C’est d’ailleurs dans cette rue que l’on consommait le plus d’huîtres au XIXème siècle. En 1805, à Paris on consommait chaque année près de 17 millions de mollusques… Eh oui, Paris n’est pas une ville de plaisantins… mais ça, nous le savions déjà.

Vous l’avez compris, le restaurant a accueilli de gros mangeurs et parmi eux, de très grosses personnalités, comme Alexandre Dumas, Théophile Gautier ou encore Eugène Sue.


Balzac était capable de manger des douzaines d'huitres. En entrée...

Le restaurant est même apparu dans de nombreuses œuvres littéraires, tant il était apprécié. Balzac y a fait défiler ses personnages dans La Comédie Humaine, sans oublier d’en profiter lui-même, et nous le comprenons.

Ces apparitions feront de ce lieu un élément majeur du patrimoine gastronomique, culturel et même historique de Paris. Littéralement, puisqu’il fait l’objet d’un classement au titre de monument historique depuis 1997.

Le restaurant connait une première fermeture en 1846 avant de rouvrir Rue Richelieu.

Il finit par revenir sur sa rue emblématique. Les bons vivants, les amateurs de bonne nourriture et de tradition s’y retrouvent et participent ainsi à la préservation de son histoire.



La culture sur le terrain : Le rocher de Cancale


Un bien bel établissement dans l'une des rues de bouche les plus sympas de Paris. Une valeur sûre.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram