top of page
  • Facebook
  • Instagram

La peinture sur œuf

Saviez-vous que peindre sur des œufs était loin d’être un jeu d’enfants ?


Oh, nous aussi on peut le faire... Enfin presque...

En cette période de Pâques, si les enfants ramènent fièrement des œufs peinturlurés à la maternelle, d’autres s’adonnent à cet art avec un peu plus de précision. Sans vouloir manquer de respect aux œuvres d’art des enfants de votre entourage… 😬


C’est notamment en Hongrie que cette tradition perdure avec de grands artistes comme une certaine Tunde Csuhaj, capable de transformer les coquilles d’œuf en délicate dentelle à décorer.


Poule, faisan ou autruche, tous les œufs peuvent y passer, mais c’est à priori l’œuf d’oie qui est le plus adapté avec sa coquille solide et bien blanche.


Après avoir été vidé en perçant un minuscule trou avec une épingle, l’œuf est peint à l’aide d’une cire chaude appelée « batik ». On retire ensuite la cire colorée en passant la coquille sous l’eau chaude, ne laissant que le colorant. Des trous sont ensuite percés pour créer un effet de dentelle.


De quoi s’inspirer pour le prochain atelier « Pâques » avec les petits. Ou pas… Soyons honnêtes, nos chers bambins ne sont pas près de réaliser de telles œuvres d’art aussi fragiles que délicates…

Comments


bottom of page