Le Lutetia, un jeune centenaire...

Saviez-vous que l'Hôtel Lutetia ne date pas d'Asterix le Gaulois mais seulement du début du XXème siècle ?

Photo de l'hotel hôtel Lutetia, les monuments de paris, endroit a visiter a paris, monument historique france, vocabulaire architecture, carte paris monuments
Le Lutetia il y a longtemps. On le voit à la couleur de la photo qui n'a pas de couleur...

La rénovation du Lutetia est une excellente occasion de se replonger dans l’histoire de ce palace mythique de Paris. Son origine est intimement liée à la présence du magasin du Bon Marché juste à côté.


C’est en effet Marguerite Boucicaut, sa propriétaire, qui décide de la construction de l’Hôtel pour accueillir ses clients VIP. Le bâtiment est construit en un an en 1910. Plutôt rapide lorsque l’on pense qu’il a fallu 4 ans rien que pour le rénover, mais ça, c’est un autre sujet. Il est conçu par les architectes Boileau et Tauzin dans le style Art Nouveau caractéristique de l’époque.

Très vite, il devient le quartier général des nombreux artistes qui habitent le quartier du Montparnasse, très à la mode à l’époque. Parmi les jeunes loups en devenir qui ont fréquenté le lieu, on peut citer dans le désordre Picasso, Joyce, Gide, Saint-Exupéry, Joséphine Baker ou encore Becket. La légende veut que le Général de Gaulle y passât sa nuit de noce. Les détails sont secrets alors nous n’en savons pas plus.

Pendant la seconde guerre mondiale et l’occupation de Paris, l’Hôtel est réquisitionné comme de nombreux palaces Parisiens. Il est occupé par le service de renseignement et de contre-espionnage de l'état-major allemand. Autant dire qu’à l’époque il ne faisait pas bon aller boire un cocktail dans le coin. A la libération, l’Hôtel accueille des déportés de retour des camps de concentration allemands.

Puis, la vie normale reprend son cours. Le Lutetia est le seul palace de la rive gauche de Paris et continue d’accueillir de nombreux artistes.


A notre grande surprise, le Lutetia est le seul Palace de la rive Gauche. Vu les prix des Hôtels à Saint-Germain-Prés, on avait cru que tous les hôtels étaient des palaces.

En 2013, il est le témoin d’un acte d’une tragique beauté. Un jeune couple de 86 ans décide de se suicider dans une des chambres pour mourir ensemble et ne pas être obligés de vivre l’un sans l’autre. Ce magnifique acte d’amour a d’ailleurs inspiré une très belle chanson Le Lutetia, cohérent comme titre, à la chanteuse Clarika.

Mais bref, aussi mythique soit-il, l’Hôtel finit par accuser son âge et n’est plus aux dernières normes du luxe international. Une rénovation complète démarre en 2014 pour 3 ans. 4 ans plus tard, l’Hôtel rouvre.

Pour conclure, nous sommes désolés nous sommes un peu longs mais c’est pour la bonne cause, nous ne pourrions parler du Lutetia sans évoquer sa plus ou moins fameuse piscine.

Construite en 1935, elle est rattachée à l’Hôtel jusqu’à la libération de Paris puis devient une piscine publique bien connue dans le quartier. Elle ferme en 1970 et accueille des boutiques de vêtements. En 2005, elle est classée aux monuments historiques. Et par chance, le groupe Hermès l’acquiert et la refait complètement pour y installer une superbe boutique. N’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil, c’est un très beau lieu.


La culture sur le terrain : L'hôtel Lutetia


C'est plutôt du bel Hôtel. De l'Hôtel prestigieux même. N'hésitez pas à entrer pour jeter un coup d'oeil.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram