Jacques Cœur

1395 environ – 1456


Son job

Riche marchand et attiseur de jalousie


Sa bobine

Occupée à compter ses sous…


personnages historiques célèbres, lieux d'histoire, biographie, secret d histoire

Sa bio flash

Né à Bourges entre 1395 et 1400, Jacques Cœur est le fils d’un riche marchand de fourrures. Il se lance lui-même dans le négoce et rapporte notamment les premières « poules d’Inde » en 1430. Et oui, sans lui, nous n’aurions peut-être pas de dindons en France aujourd’hui… Bon, il marchande beaucoup d’autres produits mais l’importation de dindons, c’est quelque chose…

Ce goût du commerce le mène rapidement au sommet : il est nommé Maître des monnaies à 35 ans. Devenu riche, il possède une trentaine de seigneuries dans toute la France, des châteaux à Saint-Fargeau ou Ainay-le-Vieil et fait construire entre 1443 et 1451 sa « Grant’ Maison », aujourd’hui appelée le Palais Jacques Cœur. En 1444, il se lie d’amitié avec Agnès Sorel, la favorite du roi Charles VII. Cette dernière le nomme exécuteur testamentaire et lui achète de précieux tissus, imitée ensuite par toutes les femmes de la cour. Autant dire que tout va bien pour ses finances…

Mais cette réussite n’est pas du goût de tout le monde. En 1450, quand Agnès Sorel meurt à 28 ans, on suppose un empoisonnement. Ses ennemis profitent de l’occasion pour l’accuser du meurtre, Charles VII le fait arrêter et saisit ses biens en 1451. Il passera 22 mois en prison avant de parvenir à s’évader et à rejoindre Rome où le pape Nicolas V le nomme capitaine général de l’Église. En 1456, il part en expédition pour défendre l’île de Chios menacée par les Turcs qui viennent de prendre Constantinople. Il meurt sur l’île grecque après avoir été blessé.


Son style

Plutôt chic pour un importateur de dindons…

  • Facebook
  • Instagram