Archive : Le top des expos pour la réouverture post-covid

Saviez-vous que les artistes vous attendent de pied ferme dans les musées ? Enfin, leurs œuvres car eux sont souvent déjà six pieds sous terre…


Aïe, elles ont fondu pendant le confinement on dirait...

Qui dit réouverture des musées, dit nouvelles expos à découvrir. Et nous, on ne vous cache pas que l’on trépigne d’impatience. S’il n’y avait pas le couvre-feu, nous serions devant les musées le 19 mai dès 5h du matin pour attendre leur ouverture. Ou pas… La grasse matinée c’est sympa quand même…


On trépigne d’autant plus que la programmation va être riche. C’est la première fois que toutes les expositions de Paris, ou presque, vont ouvrir le même jour. Du coup il va falloir faire des choix…


De notre côté, il y a 4 expositions qui ont particulièrement retenu notre attention et que nous attendons de pied ferme.


Napoléon à La Villette

Napoléon est au centre de l’attention ces derniers temps avec l’anniversaire de sa mort qui a fait débat le 5 mai dernier. Non pas que l’on doute de la date de sa mort, ce qui fait débat c’est de savoir s’il faut le célébrer ou non. L’exposition est justement l’occasion de revenir sur ce personnage admiré ou controversé. Un événement de grande ampleur puisqu’il n’y a pas eu d’exposition consacrée à Napoléon depuis 1969 au Grand Palais.


L’élément que l’on a hâte de voir ? La tente de Napoléon, prêtée par le Mobilier national, elle est composée d’un lit pliant, d’un bureau, d’un service de vaisselle et même d’un tapis-moquette. Nous on n’a pas tout ça quand on part en camping…

Du 19 mai au 19 septembre 2021



Dali, l’énigme sans fin à l’Atelier des Lumières

C’est l’artiste à la moustache presque aussi célèbre que ses œuvres qui est mis en avant à l’Atelier des lumières. L’exposition-projection immersive revient sur plus de 60 ans de création des recherches initiales liées à l’Impressionnisme et au Cubisme aux œuvres plus énigmatiques de la période surréaliste de Dali.


L’élément que l’on a hâte de voir ? Si nous avons hâte de voir comment toutes les œuvres de Dali vont être animées et projetées sur les immenses murs de l’atelier, c’est en réalité la musique choisie qui nous interpelle. L’ensemble de l’exposition sera rythmé par des morceaux de Pink Floyd et on est très curieux de voir et d’entendre cet assemblage.

Du 19 mai 2021 au 2 janvier 2022



Signac, les harmonies colorées au Musée Jacquemart-André

Le maître du paysage en petits points est la vedette de la réouverture du Musée Jacquemart-André. Signac est en effet l’un des théoriciens du Néo-impressionnisme, couramment appelé Pointillisme. Ce sont 25 de ses toiles et une vingtaine d’aquarelles qui seront exposées à côté d’œuvres de Seurat ou Pissarro par exemple, dans un parcours chronologique permettant de comprendre l’évolution de la peinture depuis l’Impressionnisme.


L’élément que l’on a hâte de voir ? A vrai dire, nous hésitons entre Saint-Tropez après l’orage, Juan-les-Pins le soir et Avignon le matin. Ben oui, on a des envies de soleil du sud en ce moment…

Du 19 mai au 19 juillet 2021



Magritte/Renoir : Le Surréalisme en plein soleil au Musée de l’Orangerie

C’est à une période peu connue de l’œuvre de Magritte que va s’intéresser le Musée de l’Orangerie. En 1943, l’artiste est convaincu que la défaite de l’Allemagne nazie est proche et se lance dans des toiles très colorées et solaires, comme un prophète du bonheur et de la paix. Il peindra une cinquantaine de toiles dans ce style, en s’inspirant largement de Renoir jusqu’en 1947. L’exposition vient confronter les deux artistes pour montrer ce lien inattendu.


L’élément que l’on a hâte de voir ? Vu qu’il s’agit d’une période assez peu connue de l’œuvre de Magritte, tout est à découvrir. Et puisqu’il s’agit d’œuvres annonciatrices de bonheur et de fin de conflit, on peut dire qu’elles tombent à point nommé…

Du 19 mai au 19 juillet 2021





N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram