Avoir un coup de pompe

Saviez-vous "qu'avoir un coup de pompe" n'a rien à voir avec "recevoir un coup de pompe" ?

Photo coup de pompe, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
Le coup de pompe au bureau, une habitude à éviter- DR

Pour briller en société, c’est très important de multiplier les activités ou de faire semblant de les multiplier. C’est d’ailleurs amusant de s’intéresser au week-end type d’un Instagrameur pour s’en convaincre :


Samedi :

Yoga, vélo, ateliers d’upcycling, préparation d’un diner gastronomique, visionnage de 2 saisons d’une série sur Netflix, photo de tout ça et post sur Intagram


Dimanche :

Yoga, vélo, ateliers de downcycling, préparation d’un brunch gastronomique, rédaction sur son blog de la critique de la série vue sur Netflix, photos de tout ça et post sur Intagram


Pas étonnant d’être fatigué le dimanche soir et d’avoir « un coup de pompe » au boulot le lundi. En voyant toutes ces activités de super héros on peut avoir des doutes sur leur véracité et le coup de pompe, on sait où en a envie de le mettre…


Mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, la pompe dont il s’agit n’a rien à voir avec une chaussure.


Cette expression tire son origine de l’aviation. Au début du XXème siècle, les pilotes appellent les chutes brutales d’altitude liées aux trous d’air des coups de pompe. Cette image d’une chute brutale est reprise par les cyclistes victimes d’une chute d’énergie subite. Le coup de pompe prend alors sa signification de fatigue subite et intègre progressivement le langage courant.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram