Rosa Bonheur au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

Saviez-vous que vous pouviez devenir célèbre pour avoir peint des vaches ? Enfin, à condition d’avoir le talent de Rosa Bonheur…


  • Du 18 mai au 18 septembre 2022

expo rosa bonheur, rosa bonheur bordeaux, expo musée des beaux arts, beaux arts bordeaux, expo bordeaux, incontournable bordeaux, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées
Ils sont costauds les chiens à Bordeaux... - Expo Rosa Bonheur au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux - Photo by Roger(S)

Cette exposition est l’un des plus grands événements du moment à Bordeaux. Elle rend hommage à l’artiste peintre Rosa Bonheur. Cette VIP bordelaise ne pouvait pas fêter ses 200 ans ailleurs que dans sa ville natale…


Avec 200 œuvres issues de 55 prêteurs et des collections du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, cette expo est la rétrospective la plus ambitieuse depuis 1997. Réalisée en partenariat avec le Musée d’Orsay, elle y posera d’ailleurs ses valises pour un petit séjour parisien d’octobre 2022 à janvier 2023.


Cette artiste émérite a su se faire une place en devenant une experte de la peinture animalière et une star du XIXème siècle. Elle est d’ailleurs si intéressée par les animaux que vous pourrez noter un traitement bien plus détaillé sur les vaches que sur les humains. Elle gagne ainsi son premier prix pour une toile représentant des lapins, exposée au début du parcours, dès l’âge de 19 ans.


Si vous ne connaissez pas Rosa Bonheur et que vous vous demandez comment vous avez pu passer à côté d’une telle VIP de la peinture, rassurez-vous, vous n’êtes pas responsable. Son art jugé trop réaliste par les artistes modernes, elle est mise de côté dans les années 1870 et partiellement oubliée jusqu’aux années 1990 où commence un long travail de réhabilitation.


Cette exposition est donc l’occasion de (re)découvrir cette artiste et sa passion pour les animaux. Étudiant leur anatomie pour plus de réalisme, elle se fait également une place chez les agriculteurs pour représenter leur bétail. Acceptée dans ce monde d’hommes, elle obtient le droit de porter le pantalon vers 1850, interdit aux femmes à l’époque. Vous pouvez voir l’autorisation formelle de travestissement au rez-de chaussée de l’exposition.


Après s’être vraiment faite connaître au Salon en 1845 et 1848, elle atteint la consécration au Salon de 1853 avec son Marché aux chevaux, une toile monumentale qui remporte un véritable triomphe. Faisant 5m de large et plus de 2m de haut, elle ne pouvait malheureusement pas voyager depuis New York, mais une partie du rez-de-chaussée lui est consacrée avec différentes versions exposées et un dispositif numérique permettant de la voir de près.


Surfant sur son succès, Rosa Bonheur s’offre le château de By à Thomery près de Fontainebleau. Elle s’y entoure d’animaux qu’elle peint sans relâche, tels que des cerfs, des chiens… et même des lions. Drôle d’animal de compagnie… On retrouve tous ces portraits animaliers à l’étage ainsi que deux alcôves consacrées aux deux amours de sa vie : Nathalie Micas, sa compagne pendant 40 ans et Anna Klumpke avec qui elle finira sa vie.


Au sous-sol, la visite se termine sur ses voyages en Écosse et dans les Pyrénées, ainsi que son rêve d’aller aux États-Unis. Si celui-ci restera inassouvi, elle aura tout de même la chance de rencontrer Buffalo Bill, figure mythique de la conquête de l’Ouest qu’elle admirait, de passage à Bordeaux pour un spectacle sur la Place des Quinconces. Le cow-boy et l’artiste deviennent même amis. Histoire de nous mettre dans cette ambiance de Far-West, le Muséum de Bordeaux a prêté à l’exposition un bison, rien que ça. Ne soyez pas surpris en vous retrouvant face à la bête…


A cet étage, on découvre également une salle pensée pour les enfants, avec un mélange d’œuvres et de jeux pour rendre la visite plus ludique. Enfin, ne manquez pas l’une des pièces maitresses de l’exposition : La Foulaison du blé en Camargue, une toile monumentale qui est restée dans l’aile nord du Musée des Beaux-Arts.


Le truc en plus :

Si Rosa Bonheur n’a jamais été une militante acharnée et n’a jamais ouvertement parlé de son homosexualité, elle reste un symbole pour le féminisme. Autorisée à porter le pantalon, se faisant une place chez les agriculteurs, star acclamée au XIXème siècle, indépendante financièrement et 1ère femme artiste à recevoir la Légion d’Honneur, elle représente la puissance d’une femme dans un monde d’hommes.

En savoir plus sur la vie de Rosa Bonheur en cliquant sur ce lien


Musée des Beaux-Arts de Bordeaux et Galerie du Musée des Beaux-Arts de Bordeaux

20 cours d’Albret et Place du Colonel Raynal, 33000 Bordeaux

Lundi et du mercredi au dimanche de 11h à 18h

Fermé le mardi

Entrée : 7€ - tarif réduit : 4€ - gratuit -18 ans





Article réalisé en partenariat avec la ville de Bordeaux



👇 PARTAGEZ L'ARTICLE 👇

  • Facebook
  • Instagram