Une balade revigorante à la morgue...

Saviez-vous que si les Parisiens sont bizarres, et bien ça ne date pas d'aujourd'hui. Au XIXème siècle déjà, ils avaient des loisirs pour le moins étonnants voire morbides...

Photo Balade familiale à la morgue Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Ben oui, c'est bien une balade à la morgue avec les enfants. C'est pas pire que les Marvel...Enfin un chouilla pire peut-être...

Beaucoup de personnes trouvent les Parisiens bizarres… Remarquez, ça n’est pas complètement faux… Prenons les loisirs par exemple.

N’est-ce pas bizarre d’être quasiment obligé de se battre pour avoir une place en terrasse au premier rayon de soleil ? Puis d’être au coude à coude pour déguster une bière pas terrible et très chère, certes, servie avec le sourire. Non on plaisantait... Bon, la bière est bien à un prix exorbitant, mais bien sûr le sourire c'est de la science-fiction…

Et puis, quelle est cette manie de vouloir toujours être au courant des derniers lieux à la mode ? Et surtout d’y aller. C’est bien les lieux à la mode. Soit ils sont très à la mode et on ne peut pas rentrer. Soit on peut rentrer mais il faut avoir fait 1h de queue pour avoir le privilège de payer son cocktail plus de 15€…


Au XIXème siècle, une balade à la morgue était bien plus populaire que de faire une partie de Playstation...

Ceci dit, tout cela n’est rien à côté des loisirs bizarres des Parisiens du XIXème siècle. Plutôt que de se faire une partie de Fifa sur Playstation ou de travailler leur technique de selfie sur Instagram, ils aimaient passer du temps à visiter l’Institut Médico-Légal. Ça peut faire chic dit comme ça, mais il ne s’agit ni plus ni moins de la morgue…

Au XIXème siècle, elle était installée sur un bout de l’Ile de la Cité. Les cadavres non identifiés étaient exposés dans des salles pour le public. Le lieu était ouvert afin que les familles qui avaient un proche disparu puisse allez vérifier qu’il n’était pas là. Pour les badauds, c’était un lieu de promenade très apprécié.

Le phénomène a une telle ampleur qu’en 1907, le Préfet Lépine en interdit l’entrée du public. Une nouvelle morgue est installée près du bassin de l’Arsenal, elle fonctionne toujours et bien peu de passants savent ce que ce bâtiment recèle…



La culture sur le terrain : La morgue de Paris sur place


Bon, nous vous proposons de vous montrez le bâtiment actuel et c'est tout. Ça n'est pas vraiment la peine de rentrer, nous ne sommes pas au XIXème siècle...


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram