Paris et ses Opéras

Saviez-vous que les opéras et Paris vivent une histoire pour le moins mouvementée ?

Photo Peinture Opéra de Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
L'intérieur de l'Opéra de Paris. Il avait ses entrées le Degas... - Degas 1873

Si l’on parle de Paris et de ses opéras, les parisiens les plus perspicaces, et les plus mauvaises langues, diront tout de suite « Ben, il y a l’Opéra Garnier et l’Opéra Bastille. A part ça qu’est-ce que vous avez de beau à nous raconter les gars ? ». 

Ça serait oublier que, s’il reste deux opéras aujourd’hui, la Ville en a compté de nombreux au fil des siècles. Certains ont même une histoire tragique qui se confond avec l’Histoire de France. Mais commençons par le début ce qui est somme toute assez logique. 

L’histoire de l’Opéra de Paris commence en 1661 avec la création de l’Académie Royale de Danse par Louis XIV suivie de la création de l’Académie Royale de Musique en 1669. Cet ensemble, composé de chanteurs, danseurs, musiciens prend le nom d’Académie de l’Opéra. Elle obtient le monopole de la représentation des pièces de théâtre en musique. 

La première représentation a lieu en 1671 dans la salle du Jeu de Paume de la Bouteille, bien connue de personne, avec la création de Pomone, considéré comme le premier opéra français. L’académie s’installe ensuite dans le Jeu de Paume de Bécquet, lui aussi inconnu au bataillon. A croire que l’Opéra et les joueurs de jeu de paume, ancêtres de Roger Federer, vivaient une véritable histoire d’amour…

Mais en 1673, Louis XIV met un terme brutal à cette histoire en attribuant à l’Académie la Salle du Palais Royal laissée vacante à la mort de Molière. Elle y restera jusqu’à la destruction de la salle par un incendie en 1763. Puis, c’est la Salle des Machines vers le grand Palais puis de nouveau la nouvelle salle du Palais Royal qui est de nouveau détruite par un incendie en 1781. Puis la Salle des Menus Plaisirs, puis la salle de La porte Saint-Martin pendant la révolution. Si vous n'avez pas tout suivi, pas de panique, retenez qu'il y a eu de nombreux déménagements.


Photo Peinture Opéra de Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire

En 1794, l’Opéra s’installe dans la Salle Montansier, mieux connue sous le nom d’Opéra de la rue de Richelieu. Son histoire s’arrête tragiquement en 1820 lorsque le Duc de Berry, le fils du futur roi Charles X est assassiné sur les marches du bâtiment. La salle est rasée et l’opéra s’installe provisoirement dans la salle Louvois puis la salle Favart situées juste à côté.  


En 1821, l’Opéra s’installe Salle le Pelletier. C’était un lieu spécialisé dans les représentations à « grand spectacle » puisqu’en plus des opéras, elle fut le témoin d’une tentative d’assassinat de Napoléon III en 1858. La création d’un nouvel opéra est alors décidée. Ça sera l’Opéra Garnier dont les travaux commenceront en 1861. 


Photo Peinture Opéra de Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire

L’Opéra Le Pelletier fonctionnera jusqu’en 1873 et sa destruction par le traditionnel incendie. Après un petit passage Salle Ventadour, l’Opéra s’installe définitivement à l’Opéra Garnier en 1875 lors de l’achèvement des travaux. Beaucoup plus tard, en 1989, c’est l’inauguration de l’Opéra Bastille qui accueille aujourd’hui la majorité des opéras, le Palais Garnier étant spécialisé dans les ballets. 



La culture sur le terrain : Les opéras de Paris


Comme tout ça n’est pas d’une limpidité totale, nous vous proposons de retrouver les différentes salles sur la carte de notre article. 


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram