Cloche

Saviez-vous qu'il fallait être une cloche pour ne pas s'intéresser à l'origine des expressions liées à ce mot ? Ou l'inverse...

Photo cloche, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression

Aujourd’hui, nous nous attaquons à un terme de saison, le mot « Cloche ». Certains ne manqueront pas de nous dire « C’est pas terrible votre Français Chic® cette semaine, tout le monde sait ce qu’est une cloche ». Certes, toute le monde connait la version instrument de musique que l’on trouve le plus souvent dans les églises.


Mais on sait peu qu’une cloche est également « une gaine demi-sphérique en caoutchouc, enfilée sur le paturon de certains chevaux pour éviter la blessure par le sabot du pied opposé » en équitation ou « un cuirassement protégeant dans la fortification moderne un organe d'observation ou l'emplacement de tir d'une arme d'infanterie » en architecture de militaire ou encore « une calotte de barbotage », oui ça existe, pour le chimiste. En fait, à part le Larousse personne ne connait ces définitions impossibles à retenir.


Du coup, pour briller en société, il faut trouver autre chose. On peut s’intéresser à l’origine du mot qui viendrait du Celte. Ou du Piémontais. Ou du Germain. Ou du Latin. Bref, on ne sait pas vraiment et ça n’arrange pas nos affaires.


Ce que l’on sait en revanche c’est que le mot latin « Cloppus » qui signifie « Boiter » a donné des expressions populaires avec le mot « Cloche » qui n’ont rien à voir avec l’instrument.


Nous avons bien conscience que si vous êtes encore là, vous devez avoir un mal de tête qui commence à monter. Nous vous proposons d’attendre un peu avant de prendre de l’aspirine ou du paracétamol.


« Avoir quelque chose qui cloche » ou « Clocher » signifie que quelque chose ne va pas, que quelque chose ne va pas droit. Ça boite quoi…


« Etre cloche » signifie bien entendu ne pas être malin, avoir quelque chose de boiteux dans la tête finalement…


« Etre une cloche » signifie être « un clodo » ou « un clochard » en langage technique. Bon, on imagine que les pauvres démunis du moyen-âge devaient être nombreux à boiter et on n’a pas de doute sur l’origine de l’expression. Néanmoins, des savants encore plus savants pensent que « clochard » viendrait de l’instrument « cloche » et du marché des Halles où la cloche sonnait la fin de la journée et les mendiants se ruait sur les restes de la journée…


Maintenant vous pouvez prendre votre doliprane, vous savez tout sur les cloches.



N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram