Au bord du monde à l’Abbaye de Jumièges

Saviez-vous que le top des artistes libanais expose leurs clichés à quelques pas de Paris ?


  • Du 9 juillet au 6 novembre 2022

expo photo, au bord du monde, abbaye jumièges, seine maritime, jumièges, ruines france, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Pas mal cette technique de tronçonneuse... - Expo au bord du monde à l'Abbaye de Jumièges - Photo by Roger(S)

Tout le département de la Seine maritime s’est mis aux couleurs du Liban pour cette saison. Le logis abbatial de l’Abbaye de Jumièges, qui accueille régulièrement des expos photos, ne fait pas exception.


Cette exposition, dont le nom complet est « Au bord du monde, vivent nos vertiges », présente une sélection de clichés pris après l’explosion du Pont de Beyrouth et présentés de façon originale.


On est accueillis à l’entrée par une installation photo représentant la rivière, à la fois source de vie et témoin de la contamination de l’eau au Liban. Tout le rez-de-chaussée est consacré au thème de « Géographies liquides », le Liban étant souvent surnommé le puit du Moyen-Orient.


A l’étage, on retrouve des clichés consacrés aux « Passerelles temporelles » démontrant l’impact du passé sur les tensions politiques actuelles, mais aussi des photos liées « Chants de vision » et s’intéressant à l’imaginaire et aux illusions.


Parmi toutes ces œuvres, notre préférée est sans doute L’Anatomie des sentiments, située dans la salle à droite au rez-de-chaussée. L’artiste Joanna Andraos est également psychanalyste. Elle a récolté les mouchoirs de ses patients, emplis de tristesse et de larmes et les a cristallisés dans le sel avant de les prendre en photo. Avec un effet daguerréotype à l’ancienne et une certaine mystification de ces mouchoirs, ces clichés dégagent une magie incontestable.


Le truc en plus :

expo photo, au bord du monde, abbaye jumièges, seine maritime, jumièges, ruines france, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple

S’il ne faut évidemment pas manquer la visite des ruines de l’Abbaye, le logis abbatial recèle également quelques trésors en parallèle de l’exposition. Vous y trouverez par exemple le cœur d’Agnès Sorel, l’une des plus belles femmes du millénaire. Ne manquez pas non plus les gisants des énervés et leur légende. Il s’agirait des deux fils du roi qui se rebellèrent en l’absence de leur père et levèrent une armée dans les années 650. A son retour, le roi reprend le trône et fait couper les nerfs des jarrets de ses fils pour les punir, d’où l’appellation « énervés ». Dérivant sur la Seine, ils auraient échoué à Jumièges où l’ermite Philibert les aurait recueillis. Y voyant un signe de la providence, le roi dota Philibert des richesses nécessaires pour bâtir l’Abbaye.

S’il ne s’agit que d’une légende sans fondement, l’anecdote a de quoi vous permettre de briller en société…


Abbaye de Jumièges

24 rue Guillaume le Conquérant, Jumièges 76480

Tous les jours de 10h à 13h et de 14h à 18h

Entrée : 7,50€ - tarif réduit : 5,50€ - gratuit -26 ans

Donne également accès à l’abbaye




  • Facebook
  • Instagram