La vérité sur l’origine des Parisiens

Saviez-vous que Paris n’était pas une ville de Parisiens ?


Photos oriogines des parisiens, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
On t'a vu...

On entend souvent dire que les Parisiens sont des conna… euh, pardon, d’odieux personnages. Pourtant quand on sait qu’il n’y a que 30% de natifs Parisiens à Paris, on se demande bien de qui on parle quand on lance de telles insultes. Enfin, nous disons « on » pour parler de généralités, loin de nous l’idée d’insulter qui que ce soit, et encore moins nos chers amis Parisiens…


Bref, puisqu’il n’y a pas de Parisiens à Paris, nous nous sommes demandé qui pouvait bien vivre ici. Après une enquête longue et fastidieuse de 5 minutes, nous sommes prêts à vous révéler en exclusivité mondiale, ou quasi, les quatre peuples qui occupent la ville. Bon, « occupaient » serait peut-être plus approprié car comme souvent, c’est un plongeon dans le Paris historique que nous vous proposons…



Paris, ville d’Égyptiens

On en voit déjà qui se disent « Ok les gars, il faut arrêter la fumette… », car à première vue on ne voit pas bien le rapport entre l’Égypte et Paris. Pourtant trois éléments font de Paris la capitale de l’égyptologie, ou presque.


Le plus important, et peut-être le moins connu, est le déchiffrage des hiéroglyphes par Champollion. La découverte se produit à Paris où ce dernier étudiait la Pierre de Rosette.


Le second, plus évident, est l’Obélisque de la Concorde. Il provient du temple de Louxor et a été offert par Mehémet, vice-roi d’Égypte.


Le dernier, le plus douteux, est le style « retour de vacances égyptiennes ». Un style architectural très en vogue lorsque Bonaparte, futur empereur, rentre de campagne d'Égypte.

En savoir plus sur cette architecture via ce lien


Paris, ville de Romains

Si vous avez lu quelques aventures d’Astérix, vous savez probablement que la Gaulle, enfin la France, a longtemps été occupée par les Romains et que Paris n’y faisait pas exception. Bon, à l’époque c’était Lutèce, mais vous avez compris l’idée.


Même si depuis nous les avons chassés à coups de potion magique, enfin plus ou moins, ils nous ont laissé quelques traces de leur passage comme les Thermes de Cluny et les Arènes de Lutèce.

Découvrir ces lieux via ce lien


Paris, ville d’Apaches

On a tendance à oublier que la police du début du XXème siècle a eu le privilège de jouer aux cow-boys et aux indiens à Paris. En effet, les Apaches dont nous parlons ne sont pas tout à fait des Indiens d’Amérique mais des gangs parisiens.


A l’époque, les voyous, organisés en différentes bandes, terrorisaient la ville avec des attaques violentes et sauvages. Loin d’avoir fumé le calumet de la paix, c’est la première guerre mondiale qui réconciliera gangs et policiers. Enfin, plus ou moins…

Tout savoir de l’histoire des Apaches via ce lien



Paris, ville de rustres

De nos jours, le spécimen qui a envahi Paris c’est le « servator non amabilis », de son nom scientifique, ou quasi, ou serveur mal aimable en Français courant. Cette espèce est presque aussi répandue que le pigeon parisien, une race de pigeon qui a la particularité de n’avoir peur de rien et de manger largement à sa faim.


Bref, même si nous avons hâte de pouvoir retourner au restaurant, nous sommes curieux de voir si la mutation en « servator amabilis » a finalement pu se produire…

Découvrir la technique pour gérer un serveur mal aimable via ce lien



N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram