Ultracrépidarianisme

Saviez-vous que le Monsieur Je-sais-tout de la compta souffrait d’ultracrépidarianisme ? Lui le sait peut-être…


avoir un avis sur tout, donner son avis sur tout, ultracrépidarianisme, gif pas compris, gif what, gif hein, gif quoi, monsieur je sais tout, madame je sais tout, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
Non, non, ce n'est pas une insulte... - Giphy DR

Nous avons tous déjà rencontré quelqu’un qui avait un avis sur tout et n’hésitait pas à le donner. On a tendance à surnommer ces personnes Monsieur ou Madame « Je-sais-tout » et à les éviter lors de la pause déjeuner.


Mais pour leur clouer le bec, vous pouvez tout simplement leur demander d’arrêter de donner dans l’ultracrépidarianisme. Normalement, votre interlocuteur devrait être un peu démuni face à ce terme un peu savant.


Peu utilisé dans le langage courant, ce terme a été remis au goût du jour par le philosophe Etienne Klein au début de la pandémie de Covid. En effet, l’ultracrépidarianisme est le fait d’exprimer un avis en dehors de son domaine de compétence, et il faut bien avouer que les « Je ne suis pas médecin, mais je pense que… » n’ont pas manqué à cette période.


Ce terme un peu barbare vient en réalité d’une expression latine : « Sutor, ne supra crepidam », ou « cordonnier, pas plus haut que la chaussure » pour les moins bilingues en Latin d’entre nous. Elle signifie que le cordonnier ne doit pas parler d’autre chose que de la chaussure, et par extension qu’il ne faut pas sortir de son domaine de compétence.


Cette drôle de référence au cordonnier proviendrait d’une histoire vraie rapportée par un peintre grec vers 380 avant Jésus Christ. Celui-ci avait exposé ses toiles dans la rue et un cordonnier lui avait fait remarquer une erreur quant à la représentation d’une chaussure. Le peintre, face à un expert, admet son erreur et la corrige. Le lendemain, le même cordonnier vient cette fois critiquer la jambe peinte sur la toile. Cette fois-ci l’artiste n’accepte pas la critique, invitant le cordonnier à se limiter à ce qu’il connait et à ne pas monter plus haut que les chaussures.


Cette anecdote amusante nous fait prendre conscience que nous avons tous tendance à être victime de l’ultracrépidarianisme. Lors d’un diner entre amis ou à la pause-café, qui n’a jamais donné son avis sur le nucléaire, l’organisation de la circulation à Paris ou encore la stratégie pour sauver le système des retraites… Et ce, quel que soit notre niveau de compétences…


Bon, au moins après cet article, vous pourrez parler d’ultracrépidarianisme sans en être victime puisque vous êtes devenu un véritable expert. Ou presque…



👇 PARTAGEZ L'ARTICLE 👇

  • Facebook
  • Instagram