Rosa Parks

1913-2005


Son job

Militante pour les droits civiques et rebelle d’autobus


Sa bobine

Pas si rebelle, voire un peu première de la classe


Photo de Rosa Parks, personnages historiques célèbres, lieux d'histoire, biographie, secret d histoire

Sa bio flash

Rosa Parks est connue pour avoir refusé de céder sa place à un blanc dans un bus. Alors dit comme ça, il n’y a pas de quoi faire se lever les foules, mais à l’époque c’est la ségrégation. Concrètement, les blancs et les noirs ne sont pas censés se mélanger et les blancs sont censés être prioritaires pour les places assises. Un peu comme les vieux et les femmes enceintes, mais en version totalement absurde…

Rosa est une femme afro-américaine qui a connu le racisme dès l’enfance, dont deux incendies provoqués par le Ku Klux Klan, une société secrète de suprématistes blancs, à son école. En 1932 elle épouse un coiffeur militant qui la pousse à finir les études secondaires qu’elle avait interrompues pour s’occuper de sa grand-mère malade. Elle fait alors partie des 7% d’afro-américains à obtenir ce niveau d’étude. Pour autant, elle travaille en tant que couturière, aide-soignante ou femme de ménage. Des emplois plutôt fatigants qui semblent justifier une place assise dans le bus. Enfin, nous on dit ça comme ça… C’est le 1er décembre 1955 qu’elle devient célèbre en refusant de se lever pour un blanc.

Mais l’engagement de Rosa Parks pour les droits civiques va bien au-delà d’une rébellion d’autobus. Elle fera partie de diverses associations avant de travailler pour John Conyers, un démocrate afro-américain, à la Chambre des représentants.


Son style

Emblématique. En même temps, on la surnomme la « mère du mouvement des droits civiques », rien que ça…



  • Facebook
  • Instagram