Paris, une ville de voitures ?

Saviez-vous qu'avant d'être une autoroute à vélo, Paris a longtemps été le berceau de l'automobile française ? De quoi donner une attaque aux élus écologistes...

Photo Usine automobile Paris Delahaye, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Une voiture fabriquée à Paris. On est quand même bien loin d'une Tesla... - Delahaye

Pour les Parisiens d’aujourd’hui, la réponse est sans appel : « oui et non ». Bon, avec ça, on n’est pas vraiment avancé…

Il faut bien avouer que ces dernières années tout a été fait pour chasser les voitures de la capitale. Fermeture de nombreux axes, augmentation du prix des PV, rétrécissement des chaussées… Bref, les voitures ne sont plus les bienvenues à Paris.

Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. Au début du XXème siècle, tout a été fait pour que la voiture remplace les chevaux, accusés de polluer l’atmosphère. Et on le sait peu mais Paris possédait alors deux usines automobiles. Et on ne parle pas des Usines Renault à Boulogne, les plus connues mais bel et bien d’usines Intra-Muros.

La plus grande était l’usine Citroën, située dans le quartier actuel de Javel. Installée à partir de 1915, c’est à l’origine une usine d’obus. A partir de 1919, elle est transformée en usine automobile et s’étend sur près de 22 hectares. Elle fonctionnera jusqu’en 1975, où elle est rachetée par l’état puis détruite pour faire place à partir de 1992 au Parc André Citroën et à de vastes ensembles immobiliers.

Renault, Citroën et Delahaye, les fleurons de l'automobile française s'étaient donné rendez-vous à Paris, et pas qu'au salon de l'auto.

Les mauvaises langues diront que cette usine était à peine dans Paris puisque située en périphérie de la ville, surtout à l’époque. Et bien, pour essayer de les faire taire, jamais facile, parlons maintenant des automobiles Delahaye.


Bon, c’est vrai que cette marque n’est pas très connue aujourd’hui puisqu’elle a disparu dans les années 50. Son histoire débute pourtant sur les chapeaux de roues… En 1894, Emile Delahaye présente son premier modèle automobile au salon de l’auto. Le succès est fulgurant.


Sa petite usine située à Tours ne peut faire face à la demande. Il décide alors d’installer une grande usine dans Paris, en lisière du Quartier Latin. Carrément. Pendant près de 50 ans, de nombreux modèles de la marque verront le jour jusqu’en 1954, date de fermeture définitive de l’usine.

Comme quoi, Paris fût bien une vraie ville de voitures. Autres temps, autres mœurs…


La culture sur le terrain : Les usines de voiture dans Paris


Vous retrouverez sur la carte de l’article les emplacements de ces usines. C'est plus pour info car à part rien il ne reste pas grand chose de cette époque. Une mention particulière pour les anciennes usines Delahaye qui étaient quand même en plein Paris, à 5 mn à pied du bas de la rue Mouffetard.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram