Les œuvres d’art finies en retard

Saviez-vous que certains artistes ne se gênaient pas pour retoucher leurs œuvres alors qu’elles étaient déjà exposées au musée ?

gif art, gif van gogh, oeuvre pas finie, retouche au musée, bonnardiser, modifier art musée, pieta, michel ange, bonnard, musée du luxembourg, courbet, baudelaire, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques
Pas la peine de chercher des excuses... - Giphy DR

Même si le monde de l’Art nous semble parfois complexe, il y a tout de même des choses qui fonctionnent comme dans n’importe quel autre secteur professionnel comme les dates de rendu. Si vous êtes traiteur pour un mariage par exemple, les mariés attendent de vous que le repas soit prêt en temps et en heure, vous ne pouvez pas venir rajouter un brocoli dans les assiettes une fois que tout le monde a commencé à manger.


Et bien en Art, c’est pareil. Normalement lorsque vous avez remis votre œuvre au musée pour qu’elle soit exposée, vous n’êtes plus censé y retoucher. Il semblerait que certains artistes ne s’embarrassent pas à respecter ces règles d’usage puisqu’ils n’hésitent pas à aller modifier leurs œuvres directement au musée.


Découvrez les trois artistes qui ont fait des retouches tardives :


#3 Courbet : la retouche par désamour

gif art, gif van gogh, oeuvre pas finie, retouche au musée, bonnardiser, modifier art musée, pieta, michel ange, bonnard, musée du luxembourg, courbet, baudelaire, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques

Il n’est pas rare que les restaurations d’œuvres d’art mènent à faire d’étonnantes découvertes telles que les cils disparus de La Joconde. Mais ça c’est une autre histoire, que nous vous avons déjà racontée ici.

C’est du personnage caché de L’Atelier du peintre de Gustave Courbet que nous voulions vous parler. A force de radiographies géantes et d’images infrarouges de la toile, les chercheurs ont découvert qu’il y avait plus de 31 personnes représentées sur ces 22m2.


En effet, à côté de Beaudelaire, l’homme concentré sur sa lecture sur la droite de la toile, on distingue vaguement les restes d’une silhouette. Il s’agit de l’ancienne maîtresse de l’auteur que celui-ci a demandé à Courbet d’effacer. Un peu comme lorsque vous utilisez Photoshop pour retirer votre ex de vos photos de vacances…


#2 Michel-Ange : la retouche par orgueil

gif art, gif van gogh, oeuvre pas finie, retouche au musée, bonnardiser, modifier art musée, pieta, michel ange, bonnard, musée du luxembourg, courbet, baudelaire, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques

L’artiste Michel-Ange est aujourd’hui connu comme l’un des plus grands artistes de la Renaissance, notamment pour avoir peint le plafond de la Chapelle Sixtine au Vatican.


Il est également connu pour sa sculpture La Piéta, représentant la Vierge portant son fils mourant, qui porte pourtant une écharpe de Miss France indiquant « Michel-Ange Buonarroti le Florentin l’a fait ». Une mention gigantesque de son nom, plutôt étonnante quand on sait qu’il était d’usage de ne pas signer les œuvres religieuses et encore plus sachant que l’artiste ne signait jamais ses œuvres.


En réalité, cette signature un peu mégalo n’était pas là au départ. Quatre ans après avoir réalisé cette œuvre, l’artiste lui rend visite au musée et surprend une conversation entre deux visiteurs qui parlent de cette sculpture. Il entend l’un d’eux affirmer qu’une œuvre aussi minutieusement réalisée ne peut avoir été créée que par Gobblo le Milanais.


Ayant plutôt un sale caractère, Michel-Ange décide de signer son œuvre et de le faire de façon significative. Bon, là, c’est sûr qu’il n’y a plus de doute possible…



#1 Bonnard : la retouche à l’infini

gif art, gif van gogh, oeuvre pas finie, retouche au musée, bonnardiser, modifier art musée, pieta, michel ange, bonnard, musée du luxembourg, courbet, baudelaire, secret d'art, anecdote insolite, décrypter une oeuvre, grands mouvements artistiques peinture, histoire de l art, analyse etude d une oeuvre d art, comment identifier les mouvements artistiques

Lors d’un entretien d’embauche où l’on vous demande votre pire défaut, il n’est pas rare d’être tenté de répondre « le perfectionnisme ». Si vous voulez briller auprès de votre interlocuteur et ajouter une touche d’originalité à cette réponse un peu clichée, vous pouvez dire que vous avez tendance à « bonnardiser ».


Ce terme un peu étonnant qui mériterait sa place dans notre rubrique Français chic, est tiré du nom du peintre français Pierre Bonnard. Cet artiste était si perfectionniste qu’il retouchait ses œuvres à l’infini, déclarant même : « vous savez, un tableau c’est jamais fini ».


En 1938, Bonnard s’est même fait prendre par un gardien du Musée du Luxembourg alors qu’il ajoutait une touche de jaune sur une de ses œuvres exposées. Une manœuvre qu’il avait l’habitude de pratiquer, sans se faire prendre la plupart du temps, qui a poussé ses amis à inventer le terme de « bonnardiser ».



Copyrights :

L'Atelier du peintre, Gustave Courbet, 1854-55 - Musée d’Orsay, Dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidt

La Piéta, Michel Ange, 1499 - DR

Fenêtre ouverte sur la Seine (Vernon), Pierre Bonnard, vers 1911 - Nice, musée des Beaux-Arts, 6051 - Collection musée des Beaux-Arts, Nice / Photo : Muriel Anssens - ADAGP, Paris, 2011


👇 PARTAGEZ L'ARTICLE 👇

  • Facebook
  • Instagram