Napoléon n'aurait pas dû traîner du coté de la rue de Rivoli...

Saviez-vous que pour Napoléon, Paris était plus dangereux que les champs de bataille ?

Tableau Attentat Napoléon rue Nicaise Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
L'attentat de la rue Nicaise. Une représentation tout en nuance et sobriété - 1805 DR

Aujourd’hui, la rue de Rivoli est plutôt calme. Enfin, si on met de côté la circulation, les trottoirs noirs de monde et les milliers de rats qui ont élu domicile dans le square Saint-Jacques de la Boucherie…

En tout cas c’est bien plus calme qu’en 1800. A cette époque, Napoléon Bonaparte n’est pas encore empereur, il est Premier Consul depuis un an. Déjà un beau poste… 

Il est en pleine ascension politique après avoir réussi à ramener une certaine paix à l’intérieur du pays et à remporter de belles victoires à l’extérieur. Cette réussite n’est pas du goût de tous, en particulier des royalistes qui rêvent de remettre les rois de France au pouvoir.  

Les chefs chouans, un mouvement royaliste de l’ouest de la France, organisent alors un complot pour supprimer Bonaparte. Le 24 décembre 1800, Napoléon quitte le Palais de Tuileries en calèche et se dirige vers l’actuelle rue de Rivoli. 

Pour Napoléon, pas besoin d'atteindre à l'opéra pour voir du grand spectacle. Il est présent à chaque coin de rue...

Bizarrement, ça n’est pas pour effectuer des achats de Noël de dernière minute, mais pour se rendre à l’Opéra Louvois, l’ancêtre de l’Opéra actuel. Il faut dire que Napoléon ne fêtait pas Noël et qu’il n’y avait pas beaucoup de boutiques à l’époque rue de Rivoli. Ni même de rue de Rivoli d’ailleurs puisqu’elle a été percée à partir de 1804. 

Bref, lorsque la calèche de Napoléon arrive au niveau de la rue Saint-Nicaise, une charrette remplie de barriques de poudre explose et souffle une partie du quartier. 46 immeubles sont endommagés et 22 personnes trouvent la mort. Quant à Bonaparte, et bien même pas mal, il s’en sort miraculeusement, peut-être un peu décoiffé, mais il s’en sort. Un vrai blond…

Cet évènement marquera beaucoup les Français et renforcera le pouvoir de Napoléon qui deviendra Empereur en 1804. 

Comme à cette époque la rue de Rivoli n’existait pas, que la Rue Saint-Nicaise, le Palais des Tuileries et l’Opéra Louvois n’existent plus, nous vous proposons de retrouver tous ces lieux sur notre carte pour vous y retrouver un peu mieux. 


La culture sur le terrain : L'attentat de la rue Saint-Nicaise


Cette rue n'existe plus aujourd'hui. Nous vous proposons de découvrir son tracé sur la carte. Si vous vous rendez sur place, vous pouvez profiter du jardin des Tuileries, une valeur sûre.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram