Archive : Anita Molinero au Musée d’Art moderne

Saviez-vous que vous pouviez admirer des boites mac do et des jeux en plastique au musée ?


  • Du 25 mars au 24 juillet 2022

expo anita molinero, sculpture, expo mam, musée d'art moderne paris, que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées
Sympas les décors d'Alien... - Expo Molinero au MAM - Photo by Roger(S)

L'artiste Anita Molinero n'en est pas à son coup d'essai dans le quartier. En effet, elle avait pu exposer quelques œuvres au palais de Tokyo juste en face du musée d'art moderne en 2018.


On entend déjà les mauvaises langues râler : "sympa les gars, si c'est pour une redite d'une expo déjà vue, ou pas, ce n'est pas la peine d'en faire toute une histoire". Nous ne pourrions pas leur donner plus tort. En réalité c'est la première fois qu'une vraie grande rétrospective revient sur le travail de cette sculptrice hors du commun.


Et il faut dire que la tâche n'a pas dû être facile. En effet, Molinero a la fâcheuse tendance de détruire ses œuvres lorsqu'elles prennent trop de place dans son atelier. Non pas qu'elle soit maniaque et déteste stocker, bien au contraire. Mais elle préfère réserver la place disponible pour tous les objets qu'elle amasse et qui sont de potentielles futures œuvres d'art.


En effet, l'art d'Anita Molinero est très particulier. Ses sculptures sont faites d'objets du quotidien assemblés, déformés ou à moitié détruit. L'artiste se joue de ces matières pour créer un mélange d'attraction et de répulsion chez le visiteur.


Vous découvrirez ainsi dans l'exposition des jeux pour enfants en plastique à moitié fondu, des barrières d'autoroutes aux aires d'animaux, des têtes de mannequins qui semblent avoir fait éclater une bulle de chewing-gum géante ou encore des plaques isolantes transformées en décors dignes du film Alien.


Parmi nos œuvres préférées, on retrouve Simen triste et Simen se la coule douce, des jeux de mots dignes de notre humour légendaire... Mais aussi une œuvre à base de boîtes de burgers Macdonald, pas les actuelles en carton, les anciennes en espèce de polystyrène. Si vous avez connu ces boîtes comme nous, c'est que vous n'êtes plus tout jeune... Bon on ne sait plus si on aime cette œuvre finalement...


Ne manquez pas la fin de l’exposition au sous-sol avec un film en 3D montrant le processus de destruction des œuvres encombrantes.


Le truc en plus :

expo anita molinero, sculpture, expo mam, musée d'art moderne paris, que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées

Une des œuvres au centre de la pièce est constituée de 4 fauteuils roulants, déformés évidemment. Cette sculpture fait référence au film El Cochecito dans lequel un vieil homme rêve d'avoir un fauteuil roulant pour rejoindre ses amis et s'amuser avec eux. Le fauteuil placé dans un rack à vélo devient alors un moyen de transport et un outil de liberté.





Musée d’Art moderne de la ville de Paris

11 avenue du Président Wilson, 75016 Paris

Entrée : 13€ - tarif réduit : 11€ - gratuit -18 ans

Entrée combinée avec l’expo Molinero : 16€ - tarif réduit : 14€

Du mardi au dimanche de 10h à 18h

Nocturne le jeudi jusqu’à 21h30

Fermé le lundi




  • Facebook
  • Instagram