Archive : Mademoiselle rêve à la Galerie 15 Rachel Hardouin

Découvrez le sens profond de l’intimité à travers une série de photographies de l’auteure, artiste et reporter Véronique Durruty.


  • Du 16 septembre au 13 novembre 2021

Photographie expo gratuite, galerie 15 rachel hardouin, rue martel, 75010, Véronique Durruty, expo sur Patti Smith, que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées
Bon, ce sera mieux en live sans le reflet... - Photo de l'exposition Mademoiselle rêve à la Galerie Hardouin

La Galerie 15 Rachel Hardouin est typiquement le genre de lieu que l’on adore. Pas de devanture, ni de vitrine, la galerie se trouve en hauteur. Pour y accéder, il faut donc un peu connaître et oser la curiosité en sonnant à l’interphone du numéro 15 de la rue.


Ce côté insolite et secret correspond tout à fait à l’esprit de la galerie qui s’intéresse exclusivement à la thématique de l’intimité. Âmes sensibles s’abstenir ? Pas vraiment. Si l’érotisme est souvent de la partie, les œuvres présentées sont souvent subtiles et loin de s’apparenter à de la pornographie.


L’exposition « Mademoiselle rêve » en est un parfait exemple. Avec une partie des œuvres consacrées à la chamane Lioudmila, chez les Touvains (République de Touva) à la frontière entre la Russie et la Mongolie, l’artiste nous présente à sa façon cette tribu vivant à l’écart de la mondialisation. Mélangeant photographie et dessin, Véronique Durruty explore cette intimité de façon onirique.

que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées
On vous rassure, il y aura un ascenseur pour accéder à la galerie... Mais on trouvait l'escalier sympa...

Une autre partie de l’exposition rend hommage à Patti Smith et notamment au texte Gloria, écrit par Van Morisson. Revenons sur l’histoire de l’album Horses pour ceux qui ne la connaissent pas. Bon, pour ceux qui la connaissent, on re-raconte quand même dans les grandes lignes… Patti Smith vient de se faire larguer par le photographe Mapplethorpe qui assume désormais son homosexualité. Avec cet album, Patti Smith se révèle à la fois érotique, féminine, fragile et forte à la fois, pleine de doutes et de convictions mais sans jamais juger Mapplethorpe.


C’est cette intimité livrée par Patti Smith que Véronique Durruty nous livre à travers ses photos-dessins. Vierge Marie, pécheresse, sensuelle, sexuelle, insouciante ou complexée, elle représente toutes les facettes de la féminité à travers une série d’œuvres à la fois esthétiques et poétiques.


Mais notre coup de cœur va à une œuvre un peu à part. Réalisé en pleine épidémie ce triptyque représente des couples de 20, 40 et 60 ans que l’artiste a invités à venir se caresser devant son objectif. Drôle d’invitation, nous nos amis nous invitent plutôt pour des brunchs ou des diners… Toujours est-il que le résultat est sublime : si les morphologies ne laissent pas deviner l’âge des protagonistes, le niveau d’intimité des corps à corps devrait vous donner un indice…


Galerie 15 Rachel Hardouin

15 rue Martel, 75010 Paris

Bât A – 4e étage – interphone « 15 martel galerie »

Entrée libre

Du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rdv

Présentation samedi de 14h à 19h en présence de l'artiste

Fermé le lundi et dimanche




  • Facebook
  • Instagram