Mâcon de la période gauloise à l’An Mil au Musée des Ursulines

Saviez-vous que la ville de Mâcon avait été creusée de tous les côtés ?


  • Du 21 septembre 2022 au 31 mars 2023

faucon, figurine faucon, mâcon, expo histoire, histoire mâcon, musée des ursulines, archéologie, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Bon esprit les bibelots du Musée des Ursulines...

Si vous n’avez pas trop roupillé au collège, vous savez sans doute que la France est une terre d’Histoire. Que ce soit sous l’occupation romaine, ou bien avant, lors de la période gauloise, de nombreux trésors du passé témoignent de cette Histoire.


Mais ces trésors ne nous sont pas tombés dessus si facilement, il a fallu les trouver à force de fouilles minutieuses. Enfin, nous on n’a pas creusé, on avait un peu mal au dos… Du coup, on s’est contentés d’une petite visite au Musée des Ursulines à Mâcon. Beaucoup plus simple…


En effet, la ville de Mâcon fait depuis longtemps l’objet de fouilles archéologiques coordonnées notamment par l’Inrap (Institut régional de recherches archéologiques préventives). Le Musée des Ursulines profite de cette exposition pour nous raconter l’histoire du territoire. Elle revient par exemple sur les modes de vie des Gaulois, expliquant le développement du commerce et de la ville.


A l’occasion de cette exposition, le musée présente quelques-uns des trésors de sa collection comme la Mosaïque du Gladiateur datant du Ier siècle et ayant récemment fait l’objet d’une restauration de grande envergure à Saint-Romain-en-Gal. Si comme 99% de la population, cela ne vous dit rien, il s’agit tout de même du plus grand atelier de restauration de mosaïque au monde. Bon esprit…


L’exposition présente également quelques pièces prêtées par le Service Régional de l’Archéologie issues de fouilles réalisées entre 2005 et 2019. Ces objets proviennent des rues Tilladet, Gambetta, de la place des Carmélites et du Couvent des minimes. En bref, vous pouvez prolonger la visite en vous promenant dans la ville pour voir d’où sont sortis tous ces trésors et vous plonger pleinement dans l’histoire de ces fouilles.


Finalement, cette exposition est l’occasion de mieux comprendre l’organisation des fouilles à Mâcon et l’origine de la collection du musée. Et on ne parle pas d’une collection de plaisantin, avec plus de 25 000 objets, ce musée a beaucoup à offrir. Le tout est présenté dans un ancien couvent datant du XVIIe siècle, un véritable trésor de patrimoine à lui tout seul.


Le truc en plus :

Les pièces présentées dans les collections du musée ne concernent pas que l’Antiquité, elles vont jusqu’au XXème siècle avec notamment des œuvres des Beaux-Arts européens mais aussi un espace consacré à l’histoire et l’œuvre de l’écrivain et politicien Alphonse de Lamartine. N’hésitez pas à prévoir au moins 2h pour vraiment tout voir.


Musée des Ursulines

5 rue de la préfecture, 71000 Mâcon

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h, et le dimanche de 14h à 18h

Fermé le lundi

Entrée expo : 7€ - tarif réduit : 4,50€

Pour les gourmands (expo + collections permanentes) : 10€ - tarif réduit : 7€




Copyrights :

Figurine de faucon, Troisième Période intermédiaire (1069-664 avant notre ère), Bois polychrome, Dépôt du musée du Louvre en 1937, Mâcon, Musée des Ursulines, inv. AF 1641 - © G. Fontany, Ville de Mâcon

Lampe à huile, Dernier tiers du Ier siècle avant notre ère, Terre cuite, Provient des fouilles de la rue Tilladet à Mâcon en 2005 Transfert de propriété de l’Etat à la Ville de Mâcon à l’étude - © G. Fontany, Ville de Mâcon

Photo du Musée des Ursulines vu de l'extérieur


  • Facebook
  • Instagram