top of page
  • Facebook
  • Instagram

La Loi salique


loi salique, loi interdisant le trone aux femmes, loi interdisant les reines, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
👆 C'est vrai que ça laisse sans voix...

Si quelqu’un vous arrête dans la rue et vous demande de citer des reines de France, votre première réaction sera sans doute « 🤔 🤔 🤔 ». Enfin, si vous vous arrêtez, car si vous êtes de Paris, vous répondrez probablement que vous n’avez pas le temps avant même d’écouter la question… 😬


Bref, pour ceux qui décideraient d’essayer de répondre et qui n’ont pas totalement comaté lors de leurs cours d’Histoire, le premier nom qui vient en tête est peut-être celui de Marie-Antoinette. Les plus érudits citeront peut-être Marie de Médicis, qui a assuré la régence au XVIIème siècle.


Mais bon, globalement c’est plutôt calme question reines de France. En effet, la reine est d’abord la femme du roi et ensuite la mère du futur roi qui est amené à régner. Si celui-ci est trop jeune à la mort de son père, elle peut gouverner temporairement le temps que le roi soit assez âgé pour reprendre la main.


Contrairement à la Monarchie Anglaise par exemple, les femmes ne peuvent pas régner et hériter du titre de reine. 


Au départ, c’est une simple coutume. Mais au XIVème siècle, le roi Charles V cherche à rendre cette tradition officielle. 


Pour comprendre cette envie soudaine de légiférer, il faut savoir qu’en 1328, la lignée masculine directe des Capétiens s’est éteinte et que le trône se transmet désormais sur la lignée des Valois, dont Charles V est le troisième représentant.  


Pas bête, le roi Charles V voit dans cette loi une façon de sécuriser son statut et celui de ses descendants. 


On va alors détourner un vieux code des Francs du IVème siècle sur la propriété privée. Cette loi, nommée Loi Salique, interdit aux femmes d’hériter de terres. Par extension, les femmes ne peuvent ainsi plus hériter du trône de France. 


Cette loi s’exportera ensuite en Espagne, au Danemark, en Suède ou encore en Belgique. Elle sera abrogée en 1830 en Espagne, mais seulement en 1953 au Danemark, en 1980 en Suède et en 1991 en Belgique.

コメント


bottom of page