top of page
  • Facebook
  • Instagram

L’invention du French Cancan


invention french cancan, origine du french cancan, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
👆 Il va nous falloir quelques cours avant de nous lancer sur la piste de danse...

Le French Cancan est LE spectacle musical parisien par excellence associé aux plus grands cabarets de Paris comme le Moulin Rouge ou le Paradis Latin.


On ne se doute pas que ce spectacle si populaire tire son origine des bals aristocratiques. Jusqu’en 1830, ils sont réservés aux nobles et à la Cour royale. À partir de 1830, des bals ouverts à toute la population font leur apparition. À l'époque, on y pratique le quadrille, une danse très codifiée.  


Pour pimenter un peu la soirée, les hommes introduisent une minute de folie pendant laquelle toutes les figures sont permises. Ils improvisent alors des pas de danse originaux et les accompagnent de cris enthousiastes. On appelle ça le Chahut.


Lorsque les femmes se mettent elles aussi à pratiquer le Chahut, le scandale éclate. L’Église et la presse s’en mêlent et cette danse « indécente » est finalement interdite. 


Les récalcitrantes sont même internées à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière, catégorisées comme « hystériques ». Mais cela n’arrête pas les grandes danseuses de cabaret comme Céleste Mogador et La Goulue, qui s’emparent du mouvement.


Entre 1850 et 1860, cette danse prend sa forme actuelle, avec des danseuses alignées qui retroussent leur jupon en levant les jambes le plus haut possible.


En 1860, le producteur de Music-Hall anglais Charles Morton rebaptise cette danse le « French Cancan » pour attirer un public intrigué par la supposée liberté sexuelle des Françaises. 


En 1868, le compositeur Offenbach ajoute à son opéra Orphée aux Enfers un French Cancan endiablé. Cet air deviendra la célèbre mélodie de tous les French Cancans.



Comments


bottom of page