Le crédit à la consommation, une invention Parisienne

Saviez-vous que si le bonhomme vert de Cetelem semble tout droit sortir de la campagne, c'est bel et bien à Paris qu'a été inventé le crédit à la consommation ?

Photo gravure magasins Dufayel, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Les grands magasins Dufayel où tout a commencé. Pas vraiment un commerce de quartier... - DR

Il faut bien l’avouer, les Parisiens sont plutôt dépensiers. A leur décharge, si cela ne tenait qu’à eux, ils ne paieraient pas leurs cocktails 20€ en terrasse, ni 700€ de loyer pour une chambre de bonne de 4m2 et encore moins 135€ pour avoir roulé sur le trottoir avec leur trottinette. 

Quoi qu’il en soit, ça n’étonnera donc personne que le crédit à la consommation ait été inventé à Paris, du côté de Barbès pour être plus précis. 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il n’a pas été inventé par les vendeurs de cigarettes de contrebande pour développer leur business mais par un grand magasin qui était dans le coin, le Magasin Dufayel. 

C'est à Barbès, au milieu du XIXème siècle, qu'apparaît pour la première fois le crédit à la consommation.

Créé en 1856 sous le nom de « Palais de la Nouveauté », par Jacques François Crespon, c’est à l’origine un magasin de meubles et d’équipement de la maison. Il est repris en 1888 par un employé, George Dufayel.

Pour développer les ventes auprès de la clientèle populaire du quartier, les propriétaires ont une idée révolutionnaire pour l’époque, le crédit à la consommation. Il suffit de verser 20% d’acompte et le reste sous forme de mensualités. 

Le magasin va connaitre une croissance fulgurante jusqu’à devenir le plus grand magasin du monde peu avant la première guerre mondiale. Les chiffres sont vertigineux. A son apogée, le magasin compte près de 15 000 employés et ses bâtiments s’étendent sur plusieurs hectares. Ils possèdent un cinéma, un théâtre et même une serre tropicale. 

Malgré le succès, les magasins feront faillite en 1930 suite à de mauvais placements. Si vous voulez vous recueillir sur le lieu mythique de l’invention du crédit c’est tout à fait possible car il reste une partie des bâtiments des magasins Dufayel.


Ils occupent tout un pâté de maison et si vous levez les yeux sur la façade au niveau du 26 de la rue de Clignancourt, vous vous apercevrez très vite qu’il ne s’agissait définitivement pas de magasin de plaisantins…



La culture sur le terrain : L'immeuble des grands magasins Dufayel


Ce bâtiment est tellement imposant que l'on a dû passer des dizaines de fois devant sans le voir. Et pourtant...


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram