L'interview d'Antoine de Saint-Exupéry

Saviez-vous que Le Petit Prince était le deuxième livre le plus lu au monde ? Là, vous vous demandez qui peut bien être devant... Et bien c'est la Bible, tout simplement.

Photo Antoine de Saint-Exupéry, personnages historiques célèbres, lieux d'histoire, biographie, secret d histoire
Manifestement nous ne sommes pas les seuls moustachus à vouloir parler avec lui... - DR

Roger(S) : Salut Antoine, on te laisse te présenter ? Saint-Exupéry : Bonjour à vous deux. Je m’appelle Antoine de Saint-Exupéry, aviateur, écrivain et poète français. Je suis né le 29 Juin 1900 à Lyon.  Roger(S) : Un Lyonnais alors... Mais est-ce que tu as un lien quelconque avec notre chère ville de Paris ? Saint-Exupéry : C’est vrai que j’ai tellement voyagé qu’on peut se poser la question… Mon seul lien avec Paris serait mon bref passage à l’école des beaux-arts.  Roger(S) : Justement, ces voyages, raconte-nous un peu !  Saint-Exupéry : Alors, je suis devenu pilote pendant mon premier service militaire et après cela, je me suis engagé dans l’Aéropostale. J’ai beaucoup visité l’Afrique avec notamment le Maroc et le Sénégal. L’Amérique du Sud aussi, c’est ce voyage et celui au Sénégal qui m’ont inspiré pour mes deux premiers romans. Sinon, j’ai réalisé des reportages au Vietnam, à Moscou ou encore en Espagne. Ces productions m’ont beaucoup ouvert les yeux sur la réalité du monde. Ce sont ces révélations qui ont fait naître Terre des Hommes, mon roman autobiographique publié en 1939.  Roger(S) : Ah oui, voyages, reportages, romans, ça y va ! Tu as fait des études avant d'en arriver là ?  Saint-Exupéry : Niveau études, je ne vais pas être très bavard puisque les seules études "académiques" que j’ai suivies ce sont les Beaux-Arts à Paris. Bon j’ai tenté l’École Navale, mais j’ai raté l’oral… Le service militaire a pointé le bout de son nez et ça a été la révélation. L’aviation m’a appelé et j’ai répondu présent. Comme je l’ai dit plus tôt, j’ai rejoint l’Aéropostale et en parallèle j’écrivais mes premiers romans dont Le Petit Prince en 1943. Mon roman qui, je peux le dire avec certitude, est mon plus grand succès.  Roger(S) : Tu as dû te faire des amis pendant ta carrière d’aviateur, ça doit être super fraternel comme ambiance non ?  Saint-Exupéry : Je me suis fait pas mal d’amis pendant mon temps à l’Aéropostale, notamment Jean Prévost. A Toulouse, j’ai rencontré Jean Mermoz et Henri Guillaumet, avec qui j’ai fait une mission en Amérique du Sud en 1929.  Roger(S) : Sinon, tu parlais du Petit Prince, on le connait tous. Si tu nous en disais plus sur le reste de ton oeuvre et de tes fiertés. On t'avoue que nous maitrisons un peu moins le sujet... Saint-Exupéry : Le 7 avril 1930 je suis fait chevalier de la Légion d'Honneur au titre de l'aéronautique civile, pour les exploits que j’ai réalisés en Afrique. C’est eux qui le disent… je suis quelqu’un d’humble je vous assure. Pour vous raconter un peu, j’étais basé à Cap Juby au Sud-Ouest du Maroc, et j’ai assuré pendant deux ans le transport du courrier entre Toulouse et Casablanca, puis entre Casablanca et Dakar. Cette expérience m’a même inspiré mon premier roman, Courrier Sud.  Roger(S) : C'est vrai que tu as un sacré carnet de vol à ton actif... Mais c'est aussi ce qui causera ta perte... Saint-Exupéry : Bon, c’est sûr que si je pouvais modifier le passé, je ne serais peut-être pas monté à bord de mon avion ce 31 Juillet 1944. Cette mission sera ma dernière, j’avais 44 ans, c’est vraiment dommage ce crash dans les calanques marseillaises… 


Roger(S) : Au moins on peut dire que tu es mort comme tu as vécu... En tout cas, merci de ta venue pour cette interview.


La culture sur le terrain : Saint-Exupery


Retrouvez les adresses par lesquelles l'auteur est passé. Vous découvrirez notamment le lieu où a été écrit Le Petit Prince, ou pas...

VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram