Hypernuit à la Base sous-marine de Bordeaux

Saviez-vous que vous pouviez combiner votre amour de l’Art Contemporain et vos envies d’exploration de lieux insolites ?


  • Du 14 mai au 28 août 2022

expo hypernuit, expo art contemporain, base sous marine bordeaux, base sous marine, bassins lumières, visiter bordeaux, à faire à bordeaux, en ce moment à bordeaux, incontournable bordeaux, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées
C'est rouge Bordeaux ou rouge sang 😬 ? - Expo Hypernuit à la Base sous-marine de Bordeaux - Photo by Roger(S)

Cette exposition nous propose une « expérience de la perturbation ». Bon, pour nous les perturbations c’est plutôt mauvais signe quand il s’agit d’attendre les transports en commun, mais au musée pourquoi pas…


Cet événement réunit des œuvres du CAPC musée d’art contemporain et du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, un exploit. En effet, ayant chacun leur propre lieu d’exposition à Bordeaux, ces deux institutions collaborent pour la toute première fois avec Hypernuit. Un travail d'équipe très réussi.


Les 3000 m2 de boîte noire de la Base sous-marine de Bordeaux offrent un écrin parfait pour cette exposition pleine de mystère. En effet, le parcours propose d’évoquer un présent affecté par les effets du passé, face à un futur imprégné d’inquiétudes et d’incertitudes. De quoi être perturbé…


Parmi les œuvres qui ont retenu notre attention, citons Che Fare ? de Mario Merz qui s’interroge sur le rôle de l’artiste dans la société ou Sans titre de Richard Baquié avec son inscription géante « Le temps de rien » qui reproche à notre société consumériste de ne plus nous laisser le temps de réfléchir. Arrêtez-vous également devant Le Centaure, La Colombe et La Vierge de Nicolas Milhé. Ces miroirs agrémentés de judas de porte formant ces différentes constellations brouillent les pistes entre le regardeur et le regardé.


Après avoir traversé un couloir de lustres en néons rouges signés Sarkis, une installation très esthétique, vous découvrirez la suite de l’exposition avec notamment Let’s agree to agree with me d’Özgür Kar. Cette œuvre présentant deux personnages serrés comme des Parisiens sur la ligne 13 un lundi matin fait référence au manque de dialogue sur les réseaux sociaux. Ceux-ci se répètent sans cesse, et en haussant le ton, « soyons d’accord avec mon opinion », montrant que la confrontation des opinions n’aboutit pas toujours à un véritable échange.


Bon, on vous ferait bien un topo sur les 44 autres œuvres présentées dans cette exposition mais le mieux reste de les voir de vos propres yeux. Et si vous avez peur que tout l’Art Contemporain d’Hypernuit soit un peu trop opaque pour vous, sans mauvais jeu de mots, n’hésitez pas à profiter des visites commentées proposées tous les week-ends à 14h. Pas d’inquiétude pour votre porte-monnaie, il n’y a pas de supplément à payer…


Le truc en plus :

Si vous n’êtes pas fan d’Art Contemporain, sans pour autant y être réfractaire, ce lieu vaut une visite rien que pour son côté insolite. Cette base sous-marine construite par les Allemands en 1940 a été convertie en lieu culturel en 1998. Deux légendes peuvent agrémenter votre visite : l’une prétend que des corps sont emmurés ici, l’autre que les ouvriers espagnols forcés à construire la base ont volontairement saboté le béton. Bon, pas très engageant, mais ce ne sont que des mythes… S’il vous faut un dernier argument pour venir découvrir cet endroit, sachez que la température n’y dépasse jamais 17°, de quoi vous rafraîchir cet été.


Base sous-marine

Boulevard Alfred Daney, 33300 Bordeaux

Du mercredi au vendredi de 14h à 18h et le week-end de 11h à 19h

Fermé lundi et mardi

Entrée : 5€ - tarif réduit : 3€





Article réalisé en partenariat avec la ville de Bordeaux



👇 PARTAGEZ L'ARTICLE 👇

  • Facebook
  • Instagram