Les Hospices de Beaune

Saviez-vous que Beaune possédait d'autres richesses que le jaja haut de gamme ?

hospices de beaune, visiter bourgogne, monument francais, endroit a visiter en france, que visiter en france, patrimoine mondial de l unesco, lieux insolites france, monument prefere des francais, atlas des patrimoines
Si ça c'est pas de l'hospice de prestige on se fait moines... - DR

Généralement, lorsque l’on vient à Beaune, c’est pour découvrir les richesses du vignoble bourguignon qui n’est pas vraiment réputé pour produire de la piquette. Mais cette charmante petite ville propose une autre pépite, ses hospices. Fondés en 1443 par Nicolas Rolin, un des principaux ministres du Duc de Bourgogne, Jean Le Bon, ils ont pour vocation de recueillir et soigner les pauvres. Un projet ambitieux tant ils sont nombreux à cette époque. Une des choses les plus étonnantes c’est que les hospices garderont cette fonction pendant plus de 600 ans puisque qu’ils fonctionneront en tant qu’hôpital jusque dans les années 60. Espérons que, même si les lieux sont restés relativement intacts, la médecine a quant à elle évolué, car on imagine mal la tête d’un patient des années 60 s’il devait être opéré sans anesthésie, se faire faire un lavement avec un clystère, ou même une saignée…😬 Mais revenons aux bâtiments. Construits entre 1443 et 1457, ils sont reconnaissables entre tous avec leurs incroyables toitures de tuiles multicolores typiques de la Bourgogne. Bon en vérité ils sont reconnaissables entre tous car ils ont servi de toile de fond à une scène du film mythique « La Grande Vadrouille ». Aujourd’hui, ils abritent un musée de la médecine qui mérite une visite. Le bâtiment est superbe et les différentes salles superbement restituées. Une mention spéciale pour le dortoir qui est particulièrement impressionnant.


RETROUVEZ CE LIEU SUR LA CARTE DE FRANCE DE NOTRE APP


N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram