Hexakosioihexekontahexaphobie

Saviez-vous que certains mots sont aussi bizarres à l'écrit qu'à l'oral ? Ben maintenant vous le savez...

Photo Hexakosioihexekontahexaphobie, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
Il faut ce qu'il faut non ? - DR

Vous n’êtes pas obligé de nous croire mais nous ne nous sommes pas endormis sur notre clavier… Ce mot existe bien avec cette orthographe que nous pourrions qualifier de « surprenante », « irréelle » ou en langage clair « franchement chelou…». Et ne parlons même pas de la prononciation… Il y a des jours où on se félicite d’avoir choisi le format texte plutôt que le format de podcast…


Quoi qu’il en soit, si vous maitrisez l’orthographe et la prononciation de ce mot, vous serez sans aucun doute le centre d’attraction de votre prochain diner mondain. Le plus dur est peut-être de le placer dans une conversation. Nous vous suggérons la phrase suivante « Hier, je me suis promené avec Anne-Marie-Clotilde du côté de Denfert-Rochereau. Et là, elle a commencé à paniquer. Je ne savais pas qu’elle était hexakosioihexekontahexaphobe ».


Reste à savoir ce qui se cache derrière ce mot diabolique. L’Hexakosioihexekontahexaphobie, heureusement que le « copier-coller » existe, est la phobie du nombre 666, le nombre du diable et de l’enfer. Bizarrement, le mot et la phobie existent mais nous pouvons supposer que c’est plutôt rare.


Si avec tout ça vous n’avez pas votre statue au panthéon des diners mondains, nous nous faisons moines.




N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram