Le Grand Paris, une idée réchauffée ?

Saviez-vous que Paris avait déjà eu son projet de Grand Paris ? Nous sommes en 1860, et déjà, ça n'était pas un projet de plaisantins...

Photo extension de Paris en 1860, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Bon c'est sur, c'est super moche comme photo mais c'est hyper-clair. Sauf si vous ne savez pas lire une carte bien entendu...

La création du Grand Paris est un sujet d’actualité que l’on retrouve dans de nombreux journaux. Il faut quand même avouer que c’est un projet particulièrement ambitieux qui devrait changer complètement la physionomie de l’Ile de France d’ici 2030. Disons plutôt aux alentours de 2040 en comptant le retard propre à l’industrie du bâtiment.  Quoi qu’il en soit, aussi belle soit-elle, cette idée sent un peu le réchauffé… En effet, un grand Paris a déjà été mis en place en 1860.


Avant 1860, les Parisiens allaient faire la fête en Banlieue. Un comble. Il était grand temps d'agir et de proposer des solutions aux administrés...

A cette époque, Paris est délimitée par le mur des Fermiers Généraux, construit au XVIIIème siècle. Ce mur était un péage urbain qui permettait de prélever les taxes sur les denrées qui entraient dans la ville. D’ailleurs, à cette époque, les Parisiens sortaient de l'enceinte pour aller se divertir, l'alcool était beaucoup moins cher. Le Baron Haussmann eut l’idée d’agrandir la zone où les denrées étaient fortement taxées et ainsi augmenter les recettes fiscales. Qu’à cela ne tienne, il suffisait d’annexer les villages alentours et de les intégrer à Paris… Un peu gros comme stratégie mais ça a marché. 

Il faut dire qu’à l’époque il n’y avait pas de Maire de Paris pour dire non à tout. Notons quand même que les habitants n’étaient pas vraiment ravis car en plus de payer plus de taxes, ils avaient l’impression de perdre leur identité.  Pas moins de onze villages disparaissent et sont intégrés à Paris. On peut citer entre autres Belleville, Charonne ou encore Montmartre. D’autre ont eu plus de chance et ont juste été amputés d’un bout de leur territoire, plus ou moins gros. Plutôt gros en général, ça n’était pas des plaisantins à l’époque… C’est le cas de Neuilly ou encore Montrouge. Ces zones de Paris conservent aujourd’hui encore un caractère à part et, dans de nombreux endroits, vous retrouverez un plan de village typique avec la place de l’église et des petites rues pavées. 

La culture sur le terrain : Les emplacements des anciens villages


Bon, là, c'est pas forcément la peine d'aller voir sur place. En revanche notre carte vous propose les tracés de ces villages avec une précision au poil de... enfin avec une précision digne de la Nasa...


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram