La Forteresse de Salses et la guerre plus ou moins courtoise

Découvrez la Forteresse de Salses, un chef d'oeuvre de l'architecture militaire du XVIème siècle

Photo de la forteresse de Salses, monument francais, endroit a visiter en france, que visiter en france, patrimoine mondial de l unesco, lieux insolites france, monument prefere des francais, atlas des patrimoines
Pas vraiment un château de conte de fée la forteresse de Salses - DR

Située non loin de Perpignan, la forteresse de Salses est un incontournable pour les

afficionados de l’architecture militaire. On sait, c’est bizarre, mais ça existe. Il y a bien des

personnes qui collectionnent les papiers de sucette alors pourquoi ne pas aimer

l’architecture militaire…


Bref, la forteresse de Salses a été construite entre 1497 et 1502 par l’architecte Francisco

Ramiro Lopez. Les plus affutés d’entre vous souligneront tout de suite que c’est un peu

bizarre d’avoir choisi un architecte espagnol. En fait il n’y a rien de bizarre car à cette époque, vous êtes à la frontière espagnole côté Espagne. Malgré de nombreuses batailles, il faudra attendre 1642 pour qu’elle devienne définitivement française.


Comme vous pourrez le constater très vite, vous n’êtes pas devant un château d’agrément et à l’intérieur, il n’y a aucun bibelot. Vous êtes en face d’une architecture militaire de fin de

Moyen-Âge adaptée à l’artillerie qui commence à se développer. Du bestial quoi. A noter que la forteresse sera remaniée à la fin du XVIIème siècle par l’architecte militaire le plus people de l’époque, le fameux Vauban (1633-1707), qui ceintura la France avec ses fameuses, ou pas, fortifications.


Si vous choisissez la visite guidée, ce que nous ne pouvons que vous recommander, vous en

apprendrez beaucoup sur la guerre à cette époque qui était fort différente de celle

d’aujourd’hui. Vous apprendrez par exemple que les deux camps se mettaient d’accord sur

l’heure de début et la durée des combats…


Il faut dire que la guerre était l’affaire de l’aristocratie et les chefs étaient tous plus ou moins

cousins. Français ou Espagnol, ils partageaient le même type d’éducation dont la courtoisie et la politesse étaient des valeurs fondamentales. Notons d’ailleurs qu’à l’époque déjà il valait mieux être chef car pour les troupes engagées au combat, la courtoisie faisait vite place à la boucherie…


C’est d’ailleurs de cet esprit que vient la fameuse phrase, ou pas, « Messieurs les Anglais,

tirez les premiers ». Bon, il s’agit d’Anglais et pas d’Espagnols et nous sommes en Belgique

bien loin du soleil de Catalogne mais l’esprit est le même.


Un officier Anglais lance cette phrase à son homologue Français « Messieurs des gardes

françaises, tirez ». Ce à quoi le Français lui répond « Messieurs, nous ne tirons jamais les

premiers. Tirez vous-mêmes » qui deviendra « Messieurs les Anglais tirez les premiers ».

On peut penser que c’était une fanfaronnade, pas le genre des Français pourtant, loin de là.

A cette époque de guerre rangée, tirer en premier était un désavantage car le temps de

recharger les armes, l’adversaire pouvait faire une avancée décisive.


RETROUVEZ CES LIEUX SUR LA CARTE DE NOTRE APP


ET TOUJOURS DES CENTAINES D'AUTRES LIEUX EN FRANCE DANS NOTRE APP


N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER