top of page
  • Facebook
  • Instagram

Le feu d'artifice raté de Guillaume Ier


feu d'artifice raté de guillaume Ier, incendie cathédrale de metz, boulettes historiques, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
👆 Oups, c'est le cas de le dire...

Quand on organise une fête, on a toujours peur qu’une catastrophe vienne tout gâcher. On peut par exemple craindre que la pluie s’en mêle alors que la soirée se déroule en extérieur ou encore qu’une personne un peu trop alcoolisée fasse tomber le gâteau… 


Mais tout ça n’est rien comparé à la catastrophe qu’a dû affronter la ville de Metz lors de la venue de l’empereur allemand Guillaume Ier. 


Nous sommes en 1877, 6 ans après l’annexion de l'Alsace-Lorraine par l'Allemagne et Guillaume Ier se rend à Metz pour montrer que cette ville est devenue une place forte de l'Empire allemand.


Pour marquer le coup et impressionner l’empereur, la ville prévoit des feux d’artifice grandioses. Le soir de l'événement, une grande foule se rassemble pour assister à la célébration.


Malheureusement, une fusée dévie de sa trajectoire et va frapper la toiture de la cathédrale Saint-Étienne, l'un des joyaux architecturaux de Metz. La toiture, en grande partie en bois, s'enflamme rapidement et, malgré les efforts des pompiers et des habitants, les dégâts sont considérables.


La reconstruction et la restauration de la cathédrale Saint-Étienne prendront près de 6 ans. En 1883, l’édifice retrouve un toit encore plus grandiose, surélevé de 4,5 mètres.


Kommentare


bottom of page