top of page
  • Facebook
  • Instagram

Origine des expressions : Être un bleu


expression être un bleu, expression bleu bite, origine expression être un bleu, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
👆 Tiens, un grand Schtroumpf 🤔

Une fois n’est pas coutume, c’est Jean-Pierre, le petit nouveau, qui a fait une grosse conner… euh… bêtise. Le problème, c’est que c’est à vous d’expliquer cette erreur au client.


Plutôt que de traiter votre collègue de tous les noms, vous pouvez expliquer à votre client que vous avez un « bleu » dans l’équipe. Il devrait se montrer plus compréhensif.


En effet, le terme bleu peut désigner un débutant ou un petit nouveau. 


Cette expression remonterait au XVIIIème siècle, et plus précisément à l’année 1793. À cette date, après la Révolution, la Convention décide de changer la couleur des uniformes des soldats. Celle-ci doit passer de blanc, couleur royale, à bleu, une couleur symbolisant la République.


Le problème, c’est que les uniformes sont trop chers et qu’il est impossible de remplacer les vêtements de toute l’armée d’un seul coup. La Convention décide alors de commencer par donner des uniformes bleus aux nouveaux arrivants.


Les jeunes recrues se retrouvent donc avec un signe distinctif, le bleu, qui fera naître l’expression « être un bleu ».


Il existe une autre expression similaire : « le bleu-bite », désignant également un nouveau. Son origine n’a rien à voir avec ce que l’on pourrait croire, le terme « bite » venant ici de l’argot « bitau » qui signifiait « nouvel élève ».

Comments


bottom of page