Se mettre sur son 31

Saviez-vous que se mettre sur son 31 n'avait aucun rapport avec le Jour de l'An ?

Photo se mettre sur son 31, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
Se mettre sur son 31, une attitude de BG - DR

Lors des grandes occasions, la plupart d’entre nous faisons un effort vestimentaire pour être élégants et faire bonne figure. Dans le langage jeune, l’expression consacrée est « Je me suis mis en bombe » ce qui est une formulation spécifique pour dire « Je me suis habillé en beau gosse ». Une autre possibilité est d’utiliser un langage pas jeune et de dire « Je me suis mis sur mon 31 ». Dans les deux cas, cela veut dire que l’on est bien habillé.


Si l’origine du terme « beau gosse » est assez claire, c’est moins le cas pour « être sur son 31 ». Souvent, on se met sur son 31 pour le Jour de l’An qui la plupart des années, voire toutes les années, tombe un 31. On a vite fait le rapprochement entre les deux et pourtant, à part aucun, il y a peu de rapport entre les deux.


L’expression remonterait en fait au Moyen-Âge. 31 serait une déformation de « Trentain », un terme qui désignait une étoffe luxueuse. Si on ajoute que « Se mettre sur » signifiait à l’époque « Mettre sur soi ». « Se mettre sur son trentain » s’est ensuite transformée en « Se mettre sur son trente-et-un ».


Une excellente occasion de briller en société sans mettre son costume à paillettes.

N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER

  • Facebook
  • Instagram