Physautotype

Saviez-vous qu'il était possible de fabriquer ses propres photos avec de la lavande ?

Photo Table Niepce physautotype, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
C'est plutôt moche mais c'est historique - La table de Niépce - DR

A l’heure où la consommation responsable est à la mode, on ne compte plus les initiatives pour promouvoir les produits français, les circuits courts et même le « faire soit même », ou « Do it yourself » pour ceux qui parlent un français approximatif…Mais autant l’avouer, c’est devenu tellement fréquent que vous aurez du mal à briller en société en achetant vos légumes bio produits dans la ferme du coin, ni même en mangeant les pommes que vous avez fait pousser sur votre rebord de fenêtre. Quoi que, dans ce cas de figure, vous brillerez peut-être un peu car cela n’a rien d’évident de faire pousser des pommes sur un balcon.


Si vous voulez briller à coup sûr, vous pouvez plutôt dire « Moi, les photos avec les smartphones made in China, c’est fini. J’utilise le physautope pour fabriquer mes propres photos bio et locales… ». Nul doute que vous aurez un grand temps d’avance sur vos amis. Le physautope est un procédé photographique qui permet d’imprimer une image sur une plaque de verre à l’aide d’un goudron fabriqué à partir d’essence de Lavande. Le tout est d’utiliser de la lavande bio. Et de savoir que ce procédé inventé par Niepce et Daguerre en 1832 nécessite des jours de pose et possède un rendu que nous pourrions qualifier « d’authentique » pour ne pas dire approximatif. Mais ça, vous n’êtes pas obligé de le dire…



N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER


LE REMEDE IDEAL POUR BRILLER EN SOCIETE. OU PAS

  • Facebook
  • Instagram