Monter sur ses grands chevaux

Saviez-vous que vous êtes capable de monter sur des grands chevaux même si vous n'avez jamais fait d'équitation ?

Photo grznds cheveaux, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
On a beaucoup investi sur les effets spéciaux...

De prime abord, on pourrait avoir l’impression que l’on ne va pas apprendre grand-chose sur l’utilisation de cette expression. On en entend déjà certains qui vont dire « Ben c’est simple, c’est quand il y a des chevaux, plutôt grands et que tu montes dessus… ».

Sur le fond nous ne pouvons pas complètement leur donner tort évidemment.


Aujourd’hui cette expression signifie « S’énerver ou hausser le ton pour essayer de faire valoir ses idées » ou dit autrement pour les plus jeunes « être grave vénère… ».


L’origine de cette expression remonte au Moyen-Âge. A cette époque, il n’y avait pas de Velib ou de trottinette pour se déplacer. Le cheval était le seul moyen disponible.


Il y avait plusieurs types de chevaux en fonction des usages. Le plus noble, le plus costaud et le plus grand était celui dédié à la guerre, le « destrier ». Ce nom provient du fait que les chevaliers qui le montaient se servaient de la main droite pour le diriger. Précisons que « destra » veut dire droite en Latin. Mais revenons à nos moutons, enfin à nos chevaux.


Monter sur son destrier, sur son grand cheval donc, signifiait partir à la guerre ou lancer l’assaut de façon fougueuse. Par extension, « monter sur ses grands chevaux » a fini par prendre la signification que nous lui connaissons aujourd’hui.


CULTURE FLASH : LA CULTURE UTILE EN QUELQUES MINUTES



N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER


LE REMEDE IDEAL POUR BRILLER EN SOCIETE. OU PAS

  • Facebook
  • Instagram