Le retour du Couvent des Jacobins

Saviez-vous que le couvent des Jacobins, qui vit émerger quelques jeunes loups comme Robespierre, Mirabeau ou encore Desmoulins, existe toujours ?

Photo Couvent des Jacobins Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
L'intérieur du couvent un jour d'affluence. C'est agréable car on se sent les bienvenus - by Roger(S)

Tout le monde a entendu parler au moins une fois du Couvent des Jacobins. Enfin, peut-être pas ceux dont la spécialité était de dormir pendant les cours d’Histoire, mais ils ne sont pas si nombreux puisqu’ils représentent à peine 58% de la population…

Mais revenons à notre couvent. Son origine remonte à 1613 avec la création du Couvent de l’Annonciation à l’actuel emplacement de la place du marché Saint-Honoré. 

Il prendra rapidement le nom de Couvent des Jacobins en référence à ses fondateurs, les frères dominicains. Du coup, le rapport entre Jacobins et Dominicains ne saute pas aux yeux... En fait, ils sont appelés Jacobins car le premier couvent qu’ils ont fondé est situé rue Saint-Jacques.  

Bref, le Couvent des Jacobins a connu son heure de gloire lors de la Révolution lorsque de jeunes loups de la politique comme Mirabeau, Desmoulins ou encore Robespierre s’y réunissent pour refaire le monde. Ils y ont d’ailleurs tellement refait le monde, qu’après la Révolution, les parisiens, qui n’ont pas oublié les massacres de la terreur, décident de le raser. 

Photo Couvent des Jacobins Paris, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Le monsieur à l'entrée de l'église - by Rogdr(S)

On le sait peu, mais il renait de ses cendres en 1870 toujours rue Saint-Honoré, mais beaucoup plus loin, au niveau de l’Hôtel Salomon de Rothschild. Cela ne saute pas aux yeux mais si vous poussez la porte du 222 rue Saint-Honoré, vous aurez loisir de découvrir l’église du Couvent de l’Annonciation qui existe toujours. 






La culture sur le terrain : Le couvent des Jacobins


Un lieu étonnant et parfaitement insoupçonnable de l’extérieur. Vous pouvez voir une statue à l'entrée, pas de quoi fouetter un chat, et surtout pénétrer à l'intérieur de l'église. C'est calme, très calme.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram