Les cliniques du Docteur Blanche. Enfin, des Docteurs Blanche(S)

Saviez-vous que bien avant Michel Cymes, il existait des médecins "people" que le tout Paris s'arrachait ?

Photo Clinique du Docteur Blanche - Van Gogh Maupassant De  Nerval, secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire
Un patient du Docteur Blanche. Il fait un peu flipper quand même...- anonyme XIXème siècle

Le 16ème arrondissement de Paris est un quartier réputé pour ses prestigieux médecins et ses cliniques luxueuses, idéales pour vous faire un physique hollywoodien…

Au XIXème déjà, le quartier accueillait une des plus prestigieuses cliniques de Paris, la Clinique du Docteur Blanche. Mais à cette époque, pas question de venir se faire « botoxer », il s’agissait d’une maison de repos pour les patients souffrant de troubles mentaux.

A l’origine de son histoire on trouve Esprit Blanche (1796-1852). Issu d’une famille de médecins, il se spécialise dans les maladies mentales, ce qui est plutôt cohérent avec son prénom. A l’époque, on parlait d’aliéniste, la psychiatrie n’ayant pas encore été inventée.

Pour soigner les patients, à part rien, il n’y avait pas grand-chose. A part l’isolement et une bonne douche froide de temps en temps, les moyens étaient limités. Mais au début du XIXème siècle se développe l’idée que l’on peut traiter les affections mentales par un travail sur l’esprit. Du coup, on décide d’isoler les patients dans des maisons de Santé dédiées à cet effet. Esprit Blanche ouvre la sienne en 1821 à Montmartre. Très vite, il se fait une excellente réputation et accueille des VIP.


Le Docteur Blanche, en bon médecin installé dans le 16ème arrondissement de Paris était spécialisé dans les VIP, mais les VIP de styles solide comme Van Gogh ou Maupassant.

Gérard de Nerval a été l’un de ses premiers patients célèbre. Notons d’ailleurs, sans vouloir juger, que cela n’est pas complètement étonnant dans son cas, car l’écrivain était un véritable original. Par exemple, il fut surpris sous les arcades du Palais Royal en train de promener son animal domestique, un homard


Bref, le succès venant, le Docteur Blanche transfère sa maison de santé dans le village de Passy en 1846, dans l’Hôtel de Lamballe. A sa mort en 1852, c’est son fils Emile Blanche qui reprend l’établissement. La Clinique du Docteur Blanche peut garder son nom. Plutôt une bonne nouvelle d’ailleurs, cela évite les frais de changement de la signalétique, mais ça, c’est une autre histoire…

Emile continue l’œuvre de son père et accueille de nombreux VIP comme Maupassant, Gounod et même Van Gogh. Bon, en fait c’est Théo, le frère de Vincent, mais bon, c’est important de le citer pour entretenir la légende de cette clinique.


La culture sur le terrain : La dernière clinique du Docteur Blanche


Si vous allez dans le coin aujourd’hui, vous pourrez vous souvenir de cette époque et apercevoir l’Hôtel de Lamballe, actuelle ambassade de Turquie. Vous pourrez également voir la rue Berton qui semble ne pas avoir changé depuis cette époque.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram