Le Cimetière de Picpus

Saviez-vous que La Fayette avait été enterré dans le 12ème arrondissement de Paris ? Et nous ne parlons bien sur pas du fondateur du Grand Magasin boulevard Haussmann mais du héros de l'indépendance américaine.

Photo Jardin du cimetière Picpus Paris, endroit insolite paris, paris secret, lieux insolites paris, endroits secrets paris, chose a visiter a paris, endroit a visiter a paris, paris insolite gratuit
Pas de doute, c'est un cimetierre - by Roger(S)

Autant vous prévenir tout de suite, ce lieu, situé à l’écart des circuits de balade traditionnels, est l’un des plus étonnants que nous ayons eu l’occasion de voir. Rien ne laisse soupçonner ce que vous allez découvrir en poussant la porte. 

Déjà, pour que la porte s’ouvre, il ne suffit pas de la pousser, il faut appuyer sur le bouton. Ensuite, vous devrez vous acquitter de 2€ pour l’entrée.

Une fois fait, vous pourrez peut-être jeter un coup d’œil à l’église si elle est ouverte mais le plus intéressant se cache derrière, après avoir longé l’église sur sa gauche. 

Vous découvrez un immense jardin parfaitement étonnant à cet emplacement. Sur votre droite, vous atteindrez le cimetière à proprement parler.  

En 1834, La Fayette est enterré dans ce cimetière de nobles, dans le caveau de sa femme, une "de Noailles".

Lors de la Révolution Française, c’est là qu’étaient enterrées les personnes guillotinées Place de la Nation juste à côté. Il faut avouer que cette guillotine était plutôt efficace puisqu’on ne compte pas moins de 1306 victimes. Et plutôt du beau monde. La plupart des tombes sont celles de grandes familles aristocratiques françaises. 

Photo Tombe La Fayette Cimetière Picpus Paris, Photo Jardin du cimetière Picpus Paris, endroit insolite paris, paris secret, lieux insolites paris, endroits secrets paris, chose a visiter a paris, endroit a visiter a paris, paris insolite gratuit
La tombe de La Fayette - by Roger(S)

Mais le véritable VIP du lieu est sans conteste La Fayette, un des héros de la guerre d’indépendance américaine, qui a été enterré ici en 1834 dans le tombeau de la famille de sa femme. Les nombreux drapeaux américains nous rappellent le lien particulier qui unit ce pays à ce lieu. 


En sortant du cimetière, vous verrez au loin une vielle porte datant du XVIIIème siècle qui était l’accès principal de ce lieu lors de la révolution. Autant vous dire qu’elle en a vu passé des clients…

Vous pourrez ensuite tranquillement rejoindre la sortie en profitant du jardin et en faisant attention à ne pas vous faire attaquer par les poules laissées en liberté…

Un lieu étonnant qui mérite une visite.


La culture sur le terrain : Le cimetière de Picpus


Dans le coin, pour le coup, il n'y pas grand chose d'autre à voir. N'hésitez pas à jeter quand même un coup d'oeil à la place de la Nation située juste à coté.


VOIR SUR LA CARTE

  • Facebook
  • Instagram