top of page
  • Facebook
  • Instagram

Broyer du noir


gif pluie, gif sad, gif triste, gif mélancolie, broyer du noir, se faire de la bile, origine expression broyer du noir, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Ça n'a pas l'air d'aller... Tu veux un parapluie ?

Lorsque l’on a un coup de mou, on dit parfois que l’on broie du noir. Si cette expression est couramment utilisée, force est d’admettre que presque personne n’en connaît l’origine. Il faut dire que lorsque l’on broie du noir, on a souvent autre chose à penser…


Cette drôle d’expression tire son origine de la Renaissance. A l’époque, les peintres broyaient littéralement du noir en écrasant du bois carbonisé pour obtenir de la peinture noire.


Au XVIIème siècle, la médecine reprend cette expression pour l’associer à la mélancolie.


En effet, à l’époque on considère que 4 substances du corps humain génèrent les humeurs : la bile jaune associée à l’ambition ou la colère, le sang associé à l’enthousiasme ou l’impulsivité, la lymphe associée à la prudence ou la paresse, et la bile noire associée à la compassion ou la tristesse.


Présente en trop grande quantité, la bile noire, produite par l’estomac, entrainerait donc un état de mélancolie et de dépression. L’expression « broyer du noir » représente alors l’estomac en train de digérer une surdose de bile noire, et donc une personne en pleine déprime.


Cette conception de la médecine a d’ailleurs également donné naissance à l’expression « se faire de la bile », qui signifie s’inquiéter, ou être angoissé.


Bon, on vous l’accorde, ce savoir ne remontera pas forcément le moral de votre belle-mère quand vous lui annoncerez que vous ne voulez plus partir en vacances avec elle, mais ça détournera peut-être l’attention… 😬


Comments


bottom of page