top of page
  • Facebook
  • Instagram

L'art de ne pas dire « bon appétit »


secret d histoire, personnages historiques, les secrets de l histoire, anecdote historique, anecdote insolite, anecdote amusante, biographie, apprendre en s'amusant, briller en société, l'histoire pour les nuls, balade historique, promenade dans les pas de l'histoire, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Là, il va en falloir de l'appétit

En passant à table, il n’est pas rare de se souhaiter un bon appétit. Quand nous étions enfant, nous avions d’ailleurs droit au regard noir qui allait avec si nous avions eu le malheur de commencer à manger sans souhaiter un bon appétit à toute la tablée.


Lancer un « bon appétit » général semble alors LA règle de politesse à respecter. Pourtant c’est tout le contraire. Comme quoi, nos parents auraient mieux fait de nous laisser manger tranquilles…


Dire bon appétit est une coutume qui n’apparaît dans le dictionnaire qu’en 1835 comme une formule familière exprimant le « souhait qu’on adresse à quelqu’un qui mange ou qui va manger ».


Cette tradition remonterait pourtant au Moyen-Âge, une époque pendant laquelle la digestion pouvait parfois s’avérer compliquée. Au XIXème siècle, elle est d’ailleurs employée comme une prière pour que la digestion se passe bien.


Souhaiter à son voisin de table d’avoir un bon appétit suppose soit que l’on doute de sa capacité à digérer, soit que l’on doute du repas.


En tous les cas, dire bon appétit revient à souhaiter bon courage ou un bon transit, ce qui devient tout de suite moins poli.


Il est donc de bon ton d’éviter de souhaiter bon appétit lors d’un diner mondain et de se contenter de s’extasier sur le plat qui nous est servi.


👉 L’erreur à éviter


Si c’est votre hôte qui lance le « bon appétit », ne pas faire comme nous et dire « Ah oui, c’est si mauvais que ça ce que tu nous as préparé ? ». Vous risqueriez de vous retrouver à manger seul au McDo…

Comments


bottom of page