Boire à tire larigot

Saviez-vous qu'il n'était pas recommandé de boire à tire larigot ?

Gif personne ivre, saoul, bourrée, enrichir son vocabulaire, définition, origine expression
Là il faudrait peut-être songer à arrêter de tirer sur le larigot... - DR

Si vous avez moins de 120 ans, il est assez probable que vous n’employiez pas très souvent l’expression « boire à tire larigot » qui signifie « boire en grande quantité » ou encore « titiller sévèrement le goulot ».


Son coté « soutenu » vous permettra de passer pour quelqu’un de bien si vous l’utilisez lors d’un diner mondain. Si en plus, vous en donnez son origine, vous passerez définitivement pour quelqu’un de brillant…


La légende voudrait qu’elle provienne de Rouen, et plus particulièrement de sa cathédrale. Nous sommes au 13ème siècle et l’évêque du coin, Eudes Rigaud, offre une cloche qui prend son nom, « la Rigaud ». Pour la sonner, il faut être au moins 10 personnes. A n’en pas douter, les gars du coin auraient préféré que l’évêque offre des chocolats…Quoique…En récompense de l’effort pour tirer la corde qui fait basculer la cloche, tirer la Rigaud donc, du vin à foison était offert. D’où « boire à tire la rigaud ».


Bon, pour tout vous dire il existe une autre hypothèse. « Tirer » signifiait au moyen-âge faire sortir le liquide pour le boire. « Larigot » était une flute. « Tire-Larigot » signifiait donc faire sortir un liquide d’une flute… 🤔Bon, on va dire que les bouteilles devaient ressembler à des flûtes…


Quoiqu’il en soit, la première hypothèse est plus poétique, si on peut dire, et remporte notre préférence.



N'OUBLIEZ PAS VOTRE SHOT DE CULTURE HEBDOMADAIRE

AVEC NOTRE NEWSLETTER


LE REMEDE IDEAL POUR BRILLER EN SOCIETE. OU PAS

  • Facebook
  • Instagram