La 16ème Biennale d’Art contemporain de Lyon

Saviez-vous que Lyon était un peu le Woodstock de l’Art contemporain ?


  • Du 14 septembre au 31 décembre 2022

biennale de lyon, événement lyon, lyon art contemporain, expo lyon, que faire à lyon, visiter lyon, immanquable lyon, top activité lyon, meilleur ville de france, ville a visiter en france, visiter la france, meilleur destination france, que visiter en France, oeuvre d art, musée français, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
Le petit malin qui a volé la neige est prié de la ramener tout de suite... - Biennale de Lyon - Kim Simonsson, Skiing Mossgirl, 2021 - © Jefunne Gimpel

Retrouvez la carte de l'événement en bas de notre article 🖖


Comme tous les deux ans, on retrouve l’un des plus grands événements dédiés à l’Art contemporain en France dans la ville de Lyon. En effet, la Biennale de Lyon entame sa 16ème édition en septembre pour près de 4 mois consacrés à la création contemporaine avec de prestigieux artistes invités.


Vous vous demandez peut-être qui sont ces VIP conviés à participer à un tel événement. Ou pas… Nous vous avouons que pour une fois, ça nous arrangerait que vous ne vous posiez pas trop cette question car il y en tout de même plus de 200 dont 88 contemporains issus de 39 pays différents. Du coup ce serait un peu long de tous les lister… Il vaudrait mieux aller les découvrir directement sur place.


Ce que nous pouvons vous dire en revanche, c’est que ces artistes sont issus de 39 pays différents et ont été sélectionnés par les deux commissaires de l’édition 2022 : Sam Bardaouil et Till Fellrath. Si ces noms ne parlent probablement pas à 99% d’entre nous, il est intéressant de les mentionner car les commissaires de la Biennale de Lyon changent à chaque édition, permettant d’apporter un nouveau regard à l’événement.


Cette année, c’est sur la fragilité de la condition humaine que les artistes ont été invités à travailler. Cette fragilité nous est racontée à travers 3 récits différents, l'un s'intéressant à la fragilité d'une personnalité, l'autre à celle d'une ville, et le dernier à celle de notre monde. De la faiblesse de notre corps à la vulnérabilité de la planète, la fragilité est l’une des rares réalités universellement partagées dans notre monde divisé. En bref, on est tous soumis aux désastres écologiques et au vieillissement de notre corps.


On entend déjà les mauvaises langues râler : « Sympa les gars, mais vous fournissez les anti-dépresseurs ? ». Cependant, le manifeste de la fragilité proposé par la Biennale est loin de rester sur cet apriori négatif. Au travers de ce thème, les artistes nous invitent à réfléchir, chacun à leur façon, à la résistance en tant que capacité à réinventer le monde pour dépasser cette fragilité.


Pour présenter tous ces artistes, la Biennale se déploie comme d’habitude dans de nombreux lieux culturels de la ville tels que les Usines Fagor, la macLYON ou le Musée Guimet, celui de Lyon, pas celui de Paris. L’événement nous offre également quelques surprises insolites en présentant plusieurs œuvres dans des parcs, des lieux habituellement fermés au public ou des parkings.


Bref, vous l'aurez compris, la Biennale de Lyon est un événement incontournable. Et puis c'est l'occasion de visiter la charmante ville de Lyon à travers un regard artistique assez unique. En revanche, prévoyez de bonnes chaussures et un peu de temps car la visite complète nécessite environ deux jours à parcourir la ville. Profitez-en bien !


Pour vous y retrouver parmi tous ces lieux et ne manquer aucune œuvre de l’événement, retrouvez la carte de la Biennale de Lyon sur l’appli mobile La Culture by Roger(S).



Découvrez les lieux participant à l’événement sur la carte de notre appli mobile en cliquant ici



Pour en savoir plus sur les artistes, les œuvres et la philosophie de cette édition, rdv sur le site officiel de la Biennale de Lyon en cliquant ici.



👇 PARTAGEZ L'ARTICLE 👇




Article réalisé en partenariat avec la Biennale de Lyon

  • Facebook
  • Instagram