top of page
  • Facebook
  • Instagram

Archives : Basquiat Soundtracks à la Philharmonie

  • Du 6 avril au 30 juillet 2023

expo basquiat soundtracks, basquiat et la musique, expo philharmonie, expo musée de la musique, top expo, choisir expo, expo paris, que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple
🤔 Elle est compliquée cette BD... - Expo Basquiat Soundtracks à la Philharmonie - Photo by Roger(S)

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Basquiat, un artiste américain des années 1980, adepte des couleurs vives et des toiles de style « gribouillis ». Mais cette exposition présente Basquiat sous un angle surprenant, celui de la musique.


En effet, on pourrait se demander ce qu’un artiste peintre comme Basquiat vient faire à la Philharmonie, un musée spécialisé dans la musique. Pourtant, les équipes de ce musée sont loin d’avoir fumé la moquette.


La musique est une clé d’interprétation essentielle pour comprendre le travail de Basquiat. Influencé aussi bien par le hip-hop que le jazz ou la musique classique, Basquiat possédait 3 000 disques et travaillait toujours en musique. Plusieurs sources pouvaient même coexister au sein de son atelier.


Cette cacophonie organisée, on la retrouve dans l’exposition qui explore l’imaginaire sonore de l’artiste, enchaînant Madonna, Louis Armstrong, Beethoven, John Cage ou encore Ravel…


On y découvre par exemple que certaines toiles sont conçues comme une partition de jazz, avec des collages plus ou moins répétitifs qui forment la « grille » harmonique sur laquelle Basquiat peint des figures, semblables aux solos des musiciens.


L’exposition est également l’occasion de découvrir un Basquiat musicien et producteur de disque avec sa brève carrière dans le groupe expérimental Gray ou son rôle de musicien fauché dans le film Downtown 81. Bref, un certain nombre de pépites sortent des archives pour nous révéler des facettes insoupçonnées de cet artiste.


Le truc en plus :

expo basquiat soundtracks, basquiat et la musique, expo philharmonie, expo musée de la musique, top expo, choisir expo, expo paris, que visiter à paris, oeuvre d art, musée paris, ouverture musée, expositions musées, la culture by rogers, byrogers, roger culture, culture des rogers, culture ludique, culture récréative, la culture qu'on comprend, culture simple

On ne dirait pas comme ça, mais la toile A Panel of Experts n’a rien à envier aux Tabloïds d’aujourd’hui. Dans cette œuvre, Basquiat fait allusion à son triangle amoureux en mettant en scène la bagarre qui aurait eu lieu entre sa petite-amie Suzanne Mallouk, qu’il surnommait Vénus, et la chanteuse Madonna, avec qui il a entretenu une brève liaison. En barrant le nom de Madonna, Basquiat semble signifier la victoire de Vénus.

Au-delà de cette querelle amoureuse, la toile fait allusion à Vénus et La Madone, les deux figures centrales de l’Histoire de l’Art. En apposant un signe Copyright près du nom de Madonna, Basquiat symbolise ainsi la marchandisation de la célébrité, mais aussi celle de l’Art.



Philharmonie de Paris

221 Av. Jean Jaurès, 75019 Paris

Entrée : 14€ - tarif réduit : 8 à 11€ - gratuit -16 ans

Du mardi au dimanche de 11h à 20h

Nocturne le vendredi jusqu’à 22h

Fermé le lundi



Comments


bottom of page